Forum RPG basé sur la série des livres de Anne Robillard
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un souper au Thai (Pv Mael, De, Sam et Jale)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amael
Administratrice-Fondatrice-Agent
avatar

Nombre de messages : 278
Age : 36
Localisation : Dans mon nouvel appart! :D
Date d'inscription : 12/10/2008

Feuille de personnage
Âge:: 25 ans
Conjoint: Jalinouchet
Profession: Conservatrice au musée

MessageSujet: Un souper au Thai (Pv Mael, De, Sam et Jale)   Sam 23 Avr 2011 - 23:19

De et Sam revenaient à peine de mission. À vrai dire ils étaient arrivés la veille. Mael et Jale étaient arrivés 3 jours plus tôt. Mael avait appelé De et avait laissé plusieurs messages sur son répondeur. La noiraude avait semblé plus que bizarre aux oreilles de De. Supposément elle avait quelque chose à lui apprendre. De avait donc réservé un resto et avait demandé si elle pouvait apporter Sam qui ne connaissait pas encore Mael et Jale. La noiraude ne s'y était pas opposé, plus on est de fous plus on s'amuse. Donc, De, comme à son habitude était arrivée à pied au resto en sautillant allègrement. Elle était déjà assise à table et attendait ses collègues. Sam avait accepté de ce joindre à eux. La rouquine espérait que sa meilleure amie qui la connaissait comme si elle l'avait tricotée ne se rendrait pas compte que la rouquine trouvait Sam bien à son goût et vice versa. Le resto était petit et s'était tant mieux. Ils y seraient plus à leur aise pour parler de leur job et mission. La rouquine se lava les mains à l'eau d'oranger qui trônait sur la table comme le voulait la coutume. Elle prit un stylo et commença à dessiner sur son napperon en papier en attendant ses amis.

Mael avait du traîner Jale de force pour que ce dernier vienne au resto avec elle, De et Sam. Elle avait même usé de chantage et avait menacé de couper Jale dans l'activité qu'il aimait faire avec elle. Elle avait commencé par les gros yeux, terminant par les yeux de Bambi et quand elle avait entendu Jale grogner, elle sut qu'elle avait gagné. Juste avant de pousser la porte pour entrer, elle s'arrêta et regarda SON amoureux.

- Chéri, s'il te plait, sois gentil avec De et Sam. Je ne veux pas de chicanes ou de pointes lancées à droite et à gauche. Ce n'est que pour ce soir.

Elle tira sur la veste de l'homme et l'embrassa. Puis elle poussa la porte du resto et prit la main de Jale. De était à une table, plus loin et dessinait sur son napperon. Mael marcha vers elle.

- De!

Elle prit la rouquine par le cou et lui plaqua un bec sur la joue.

- Ton copain n’est pas arrivé? Tu te souviens de Jale, non?

Mael jeta un regard à Jale pour qu'il dise bonjour à De puis ils s'assirent à table attendant que le dernier invité arrive. Mael s'installa face à De et à côté de Jale. Ainsi, ils étaient en biais et ne pouvaient pas se côtoyer. Mael déposa sa main sur la cuisse de Jale et lui sourit.

- Et puis ta mission sans moi ma belle? Tu t'es amusée?

Sam arriva au resto thaï mentionné par De peu après les autres. Il avait encore du mal à se repérer dans la ville mais l'avait finalement trouvé. Il entra dans le resto et repéra la tignasse rousse de De. Deux autres personnes étaient avec la rouquine et il supposa à raison qu'il s'agissait d'Amael, la meilleure amie de De et de son copain. Sam s'approcha d'eux, souriant. Il salua De et serra la main de Mael. Elle était plus grande que l'autre agente et avait une bonne poigne. Lorsque Jale se leva pour lui serrer la main, Samuel sourit. L'homme était beaucoup plus imposant et grand que lui. Il ressemblait d'un gamin à ses côtés et il n'osait imaginer comment se sentaient les deux filles. Il alla s'asseoir près de De, à la seule place restante. Il observa les invités. Mael était assise, une main sur la cuisse de Jale, l'autre bras sur la table, la main repliée dans le vide vers elle. Elle avait un sourire en coin et s'était mise à parler à De trop rapidement pour que Sam comprenne tout. Jale était assis sur sa chaise, l'air relax, le bras autour de sa copine et les écoutait. Il n'avait pas l'air particulièrement enchanté de se retrouver ici et, regardant sa copine, Sam se doutait qu'il aurait préféré rester à la maison avec elle.

Mael lui posa une question, que Sam, plongé dans ses pensées et pas habitué au débit rapide, ne saisit qu'à moitié.

- Hum... pardon?

Amael rigola et répéta, comme si c'était naturel pour elle de le faire. Elle lui demandait s'il avait apprécié sa première mission en compagnie de De.

- Yeah! C'était bien. J'ai appris beaucoup, sur la métier d'agent et sur autres choses.

À la mention du autre chose, il vit un sourire baveux prendre forme sur les lèvres de la noiraude.

- What? Did I say something wrong?

*Dans qu'elle merde je me suis encore embarqué hein ? Calisse de yeux de Bambi. Puis me couper dans la seule activité où j'excède un peu...PFFFFFFFFFFF. C'est du chantage pure et simple. Et tu t'es encore laissé avoir...Pauvre bougre. Pis en plus, je vais être obligé de me taper la criss de rouquine de mes deux. Elle arrêtera pas de parler pis de bouger...on devrait l'attacher calvaire!!!! *

Mael lui dit d'être gentil avec Sam et De. Tout ce qu'il trouva à faire c'est de grogner. Il donna tout de même le baiser à Amael et se foutut un faux sourire sur le visage. Sans plus attendre, Mael s'élança dans le resto en le traînant par la main. Elle prit sa copine aux cheveux pleins de rouille par le cou et lui donna un baiser. *Faites-moi penser à demander à Mael qu'elle se brosse les dents et se rince la bouche avant qu'elle m'embrasse à nouveau*. Elle s'assied en face de l'agente hyperactive et commença à parler immédiatement lui demandant comment elle avait trouvé sa mission sans elle etc. Et le présenta lui. Jale lui fit un signe de tête et De lui lança un regard moqueur.* Ostie qu'elle m'énerve. Pas des jokes elle me fait presque peur...non ELLE me fait peur. * Il revint sur terre quand Mael lui posa la main sur la cuisse. Pour ne pas trop prendre part pour l'instant à la conversation, il se plongea dans la lecture du menu. Il fut interrompu par l'arrivée d'un de leurs collègues. Ce devait être Sam...*Au moins lui y'a pas l'air aussi énervé qu'elle* Il se leva pour lui serrer la main et lui fit un signe de tête. Mael ne put s'empêcher de le bombarder de questions et la face que Sam fit le fit bien rire.

- Fait-toi en pas Sam. Mael est toujours comme ça. Elle pose toujours beaucoup de questions. Prend ton temps. Il compatissait avec le pauvre Anglais qui devait pas comprendre un mot ou presque de ce que la noiraude et la rouquine se disaient. Jale fut surpris de la façon dont la rouquine accueillit Sam. Celle-ci s'était levée et lui avait sauté au cou pour lui plaquer un baiser. Mais le regard qu'elle lui avait jeté ne pouvait pas le tromper. Il y avait eu quelque chose entre Sam et De. *Yessssssssss, je tiens enfin quelque chose sur elle. Qu'elle vienne me faire chier encore!!!* La réponse qu'il fit à la question de Mael lui confirma ses soupçons.

De dessinait quand elle entendit Mael l'interpeller. Quelques secondes après elle se faisait prendre par le cou et déposer un bec sonore sur la joue. La rouquine rayonnait de joie. Elle s'était ennuyée de son amie. De lui retourna le colleux et le baiser et lança un sourire moqueur à Jale. C'est qu'il est revêche le chum à Mael!!! Elle n'en fit pas plus de cas et commença à parler avec Mael.

- Non, non, Sam n’est pas arrivé encore. Il a de la difficulté avec la ville, ça se peut qu'il ait un peu de retard. Oui je me souviens de Jale. Puis l'as-tu violé finalement? De taquinait son amie et lui tira la langue, elle faisant référence à une soirée qu'elles avaient passée ensemble et où Mael lui avait appris sa relation avec le grand blond. Juste pour faire réagir le grand blond. Et elle ne s'était pas trompée. Jale ouvrit grand les yeux et lança un regard torve à Mael. De ne put se retenir et pouffa de rire. Mael lui posa une autre question comme pour changer de sujet. Et comme pour calmer son mec elle lui mit une main sur la cuisse.

- C'était une bonne mission même si encore une fois la merde nous est tombée sur la tête. Tu me connais...Rigola la rouquine. Mais c'était vachement différent une mission sans toi. J'aime bien Sam comme partenaire mais je voudrais alterner. Tu sais une mission avec toi une mission avec quelqu'un d'autre ou Sam. Si je ne retourne pas avec toi pour la prochaine je démissionne. Tu aurais du voir ça Mael. Sam est susceptible parfois, je me suis bidonnée. Je crois que je l'ai froissé dans son estime. Le farfadet exposait les faits en en riant. Probable que sur le coup elle n'en riait pas mais maintenant oui, De ne s'en faisait pas avec grand chose. Sur ces faits, Sam arriva. De toute joyeuse se leva comme une fusée et lui sauta au cou, son regard émeraude pétillant. Elle lui plaqua un bec sur la joue ou plutôt sur l'arête de la mâchoire tout près du cou. Sam serra la main de Mael et la rouquine tapota la place à ses côtés. La noiraude attaqua tout de suite. Ne lui laissant même pas le temps de comprendre une question qu'elle enchaînait sur une autre. Sam lui demanda de répéter. Mael le fit...S'était-il amusé durant sa mission et avait-il apprécié la faire en compagnie de la rouquine. *Ohhhhhhhhhhhh...my god...mais où elle veut en venir?* De jeta un regard empli de curiosité à son amie. Mais elle faillit bien se taper la tête sur la table à la réponse que Sam fit...

- Arffffffff...Ce que Sam veut dire Amael Archer c'est que je lui ai appris le fonctionnement de nouveaux appareils qu'ils ne nous montrent pas à utiliser à Alert Bay!! On a eu aussi plusieurs accrochages, disons qu'il a fallu s'adapter chacun. J'étais trop habituée avec toi. La rouquine avait tenu à spécifier certaines choses pour ne pas que Mael aille se faire des idées. Même si la rouquine avait effectivement un penchant pour le bel anglais.

Amael rigola à la mention du viol de Jale. Elle regarda son amoureux qui lui, la regardait de travers et lui mit la main sur la cuisse.

- Je n'ai pas besoin de le violer, il est toujours consentant. Je suis vraiment chanceuse, il n'y a qu'un homme parfait et il est à moi.

Elle fit un clin d'oeil à De et se colla contre SON homme. Elles parlèrent de la mission de De, Jale ne semblant pas vouloir prendre part à la discussion. La rouquine lui parla de Sam dans des termes très intéressés. Amael sourit.

- Moi aussi j'ai hâte de refaire une mission avec toi. J'ai du m'adapter aux méthodes de Jale et nous aussi on a eu quelques prises de becs, certaines assez violentes même. Ne te fais pas d'idées De, violentes dans le sens que JE criais. Je suis celle qui a perdu son calme le plus souvent dans cette mission. Et tu vois, je suis revenue en un seul morceau donc, tu n'auras pas à mettre tes menaces à exécution sur Jale.

Les deux agentes parlaient encore quand Samuel arriva. Amael vit De décoller comme une fusée et sauter au cou de Sam et l'embrasser. Amael regarda Jale, haussant les sourcils. Les deux agents revinrent et ils se serrèrent la main. Elle se mit à parler à Samuel jusqu'à ce qu'il réponde quelque chose qui fit sourire la jeune femme. Jale parla au jeune homme et De, sentant que sa copine avait flairé une piste, prit la parole. Elle se défendit, disant qu'elle avait montré le fonctionnement de certains appareils à Sam. Amael hocha la tête, un sourire baveux aux lèvres, les sourcils en l'air, l'air de vouloir dire: C'est ça De, et moi j'ai une poignée dans le dos. Continue de patiner ma belle. Le serveur vint prendre leur commande. La moitié des trucs sur le menu était inconnu d'Amael. Ils commandèrent. Amael, toujours contre Jale, observait l'anglais. Elle se doutait bien que De avait un faible pour lui, c'était aussi évident que le nez au milieu de la figure mais lui, qu'en était-il? Il semblait calme et à sa place, comme bien des Anglais mais pas froid. Était-il intéressé par De? Si oui, Amael devrait intervenir. De n'est pas libre, point! Et avant de pouvoir sortir avec la rouquine, on doit d'abord passer le test Amael Archer.

Sam reçut De et la serra dans ses bras, mais n'étant pas fort sur les démonstrations d'affection en public, il la déposa par terre. Il lui sourit et se présenta aux amis de la rouquine. L'autre jeune agente lui posa questions sur questions et il fit de son mieux pour y répondre. Le copain de cette dernière tenta de le réconforter, lui disant de ne pas s'en faire avec elle. Il répondit à la question mais à voir la face d'Amael, il se demanda si il avait dit quelque chose qu'il ne fallait pas. De se dépêcha de remettre les pendules à l'heure pour Amael mais cette dernière ne se détacha pas de son air moqueur. Finalement, la relation entre les deux femmes tenait sur la moquerie, non? Samuel essayait de suivre le flot de paroles, jetant un regard à Jale de temps en temps qui avait l'air de s'en foutre carrément. Il tenait Amael contre lui et consultait le menu. Quand le serveur vint prendre leur commande, Sam se contenta de prendre la même chose. Il n'avait rien compris au menu et ne comprenait rien à la discussion.

- I'm sorry mais vous allez way too fast! Est-ce que vous avez un bouton marche arrière ou slow? Sinon, j'aurai la plus grosse mal de tête de l'histoire.

Sam releva la tête et s'aperçut qu'il était observé par Amael. Il tenta de faire la discussion avec le couple en face de lui.

- Êtes-vous ensemble depuis longtemps?

Il regarda l'homme en face de lui.

*Finalement la soirée ne sera peut être pas si mauvaise que cela. Je croyais que De serait plus folle que ça, c'est pas trop pire. Pour l'instant...Puis en plus, la voir patiner pour expliquer les dires de Sam wowwwwww. Ça vaut le coup! *

Le grand blond affichait encore un sourire en coin, vous savez le sourire en coin qui fait craquer tout ce qui a un chromosome en plus. Il tenta de réconforter Sam. Il jeta un regard torve quand De souleva le viol et afficha ensuite un moue trop drôle à savoir que Mael le considérait comme l'unique spécimen mâle parfait!!! *Bon j'ai assez fait mon air de boeuf, il est temps que je m'amuse moi aussi* Il se redressa, tenant toujours SA blonde contre lui et participa à la conversation tout de suite après avoir passé sa commande. Il rigola bien haut quand Sam demanda s'il y avait un marche arrière ou un slow concernant le babillage des deux femmes.

- Oui c'est vrai les filles. Parlez moins vite. J'ai de la difficulté à vous suivre puis je sais pas pourquoi mais mon petit doigt me dit qu'il vaut mieux que je manque aucune information de ce qui pourrait être ultérieurement échangé entre vous deux. Sourire baveux de la part de Jale qui avait bien vu les deux femmes aller. Mael comme tout le monde mis à part peut-être Sam avait remarqué que la rouquine trouvait l'anglais bien de son goût. Jale voulut revenir sur les missions.

- Pour les missions, laissez-moi vous dire... Ben bref c'est surtout à toi que je veux dire ça De...Est-ce que Mael est toujours aussi tête dure en mission? Moi j'ai failli être obligé de l'attacher pour qu'elle me laisse faire quelque chose. C'est comme ça? Ou vous vous entendez super bien? Pour les côtés missions, Jale parlait avec De laissant ainsi une diversion pour que sa blonde puisse cuisiner Sam et en apprendre plus...Machiavélique le grand blond.

Mael sourit à Jale quand ce dernier se décida enfin de parler. Et en plus, il parlait à De avec un sourire. Elle devrait prendre sa température quand ils retourneraient à l'appartement. Quand il dit qu'il ne devait pas manquer un mot de ce que les filles allaient dire elle le regarda, souriant.

- Nous ne disons rien de bien important, amour.

Elle tourna son attention sur Sam, à qui Jale n'avait pas répondu.

- Nous sommes ensemble depuis un bon bout maintenant. Moins que De et Loghan par contre.

Elle leva un sourcil, attendant une réaction de la part de Sam ou de De. Jale parla à De de la mission, disant que Mael avait la tête dure. Il alla même jusqu'à lui demander si elle était toujours comme ça. Mael le regarda de travers.

- Non! Seulement avec toi! Et je te rappelle, chéri, que j'avais de bonnes raisons de contrôler... Elle prit la figure qu'elle lui avait fait quand elle s'était moquée de lui, le disant envoûté. Pas nécessaire que De et Sam connaisse cet épisode.

- De est assez grande pour se défendre seule et je n'ai aucune crainte pour elle, et en plus, ce n'est pas avec De que je partage ma vie. Anyway...

Elle retourna son attention sur l'Anglais. Elle n'était pas contrôlante, bon. La seule fois où elle avait contrôler De c'était pour la rentrer à l'hôpital pendant leur road trip. La réaction de la rouquine avait été excessive au point où Mael avait eu envie de l'assommer... un peu comme Jale à l'aéroport d'ailleurs...

- Et toi Sam, tu as une copine ou quelqu'un en vue? À moins que tu ne sois marié en Angleterre et que tu ne veuilles pas nous le dire.

Elle afficha un grand sourire, montrant qu'elle blaguait.

De sentait bien que Mael malgré les apparences menait sa propre enquête. Sa soeur la connaissait trop bien pour ne pas remarquer que le jeune homme réveillait un certain intérêt chez la rouquine. Elle attendit avant de prendre la parole regardant vers où Mael et Jale...JALE? * Pourquoi il me parle lui?* C'était pas normal, de son plein gré, Jale lui parlait...alors que la dernière fois qu'ils s'étaient vus, De l'avait menacé plus que sérieusement de le trucider s'il arrivait la moindre chose à son poivron noir!!! Jale alla même jusqu'à dire qu'il ne devait pas manquer une parole que De et Mael échangeraient. *GRRRRRRRRRRRRRRRRRR, ils veulent vraiment m'embarrasser.*

- Oui, pas besoin Jale. On ne dit rien de vraiment important. Par la suite, Sam démontra son intérêt pour le couple, leur demandant depuis quand ils étaient ensemble. La réponse de Mael fit stiquer De. *Depuis moins longtemps que De et Lo...pffffffffffff. Je vais lui estamper dans la face moi le moins longtemps.* La tournure que prenait la conversation ne plaisait pas à la rouquine bon... La discussion partit ensuite sur les missions, Jale lui demandant si Mael était toujours aussi têtue et Mael de lui répondre sur le champ qu'elle avait de bonnes raisons de vouloir contrôler lors de leur mission. Le lutin flaira quelque chose. Cette mission en Norvège devait avoir été éprouvante si Mael se permettait de lancer des pointes à son homme. Ce que la noiraude ajouta ensuite fit faire une bouille craquante à la fougueuse rouquine.

- Ouaaaaaaaaaais!!!! Je suis assez grande pour me défendre. Et cela même contre les grands flancs mous. Ici De faisait allusion à la fois où elle avait fait peur à Jale seulement avec ses yeux et ses menaces. Mais également contre les démons, des spectres si je ne me suis pas préalablement empalée sur un objet non identifié et dernièrement un genre de momie. Elle était dégueulasse...J'irai te montrer le images que l'on en a sur la banque de données de l'agence Mael tu vas voir à quoi on a eu droit cette fois-ci. Tu crois qu'un jour il y aura une petite épidémie dans un club med et qu'ils nous mandateront pour y aller? Elle fit un clin d'oeil à Mael...rigolant un peu. Mael n'en fit pas trop de cas, elle devait être habitué au genre de farces plates de son amie. Elle enchaina encore une fois sur Sam, lui demandant s'il avait une petite amie et s'il avait quelqu'un en vue ou pire s'il était marié en Angleterre. Comme à chaque fois, De s'étouffa avec sa gorgée et lança un regard des plus torves à Amael. Elle se leva prestement et prit la main gauche de son amie dans la sienne et l'entraina vers les toilettes non sans s'excuser auprès des hommes.

- Pardonnez-nous mais j'ai quelques confidences à échanger avec ma CHARMANTE meilleure amie!!!!Son regard démentait ses paroles, ce devait être assez comique comme situation. De entraîna donc Mael à sa suite...et rendue dans les toilettes, elle se retourna d'un bloc vers Mael.

- Mais à quoi tu joues Amael Archer? Demanda de but en blanc la rouquine.

Amael écouta De parler et fronça les sourcils.

- Jale n'est pas un grand flanc mou, quoi que tu en penses. Je suis venue souper ici pour avoir du plaisir mais si vous deux vous n'êtes pas capable de vous entendre, je rentre chez moi! Et je déposerai Sam chez lui!

Aussi bien prévenir que guérir. Elle savait que De n'aimait pas Jale et vice-versa mais elle devait parler à sa meilleure amie.

Puis De décida de la traîner au toilette, la saisissant par la main. Une fois là, elle se planta devant la noiraude et lui posa sa question. Amael leva les mains en l'air, signe d'innocence.

- Hey! Du calme! Depuis qu'on est arrivé que tu es sur la défensive! Tu devais bien te douter que si tu me présentais un nouveau gars je lui poserais des questions, à plus forte raison quand ma meilleure amie, en couple, est intéressée par lui. Ne fais pas l'innocente, c'est aussi visible qu'un éléphant dans un salon! Je ne sais rien de lui et je vais apprendre! Il ne saisit même pas le double sens des questions alors cesse de paniquer, veux-tu? Et si tu veux que j'arrête, remarque au moins les efforts que fait Jale pour être sympathique au lieu de le traiter de grand flanc mou. Je te ferais remarquer que, à la base, c'est toi qui as déclaré les hostilités en le menaçant! Si moi je te fais confiance qu'il ne peut rien t'arriver, ça n'a pas l'air d'être le cas pour toi. Je peux retourner à ma table maintenant?

Elle reprit la direction de la table, les mains dans ses poches comme si rien ne s'était passé. Elle reprit sa place auprès de son copain et sourit aux deux hommes.

*Ce n'est pas réellement le bon moment je crois...*

_________________


Ceux qui vivent dans la crainte, meurent victimes de leurs propres terreurs. -R.M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amael
Administratrice-Fondatrice-Agent
avatar

Nombre de messages : 278
Age : 36
Localisation : Dans mon nouvel appart! :D
Date d'inscription : 12/10/2008

Feuille de personnage
Âge:: 25 ans
Conjoint: Jalinouchet
Profession: Conservatrice au musée

MessageSujet: Re: Un souper au Thai (Pv Mael, De, Sam et Jale)   Sam 23 Avr 2011 - 23:20

Sam hocha la tête quand Amael lui répondit. Jale avait demandé aux filles de ralentir également. Samuel se trouvait moins idiot maintenant que l'homme avait avoué que les filles étaient difficiles à suivre. L'autre homme parla à De et Amael se tourna vers lui, se moquant selon ce que Sam put comprendre. Puis l'attention de la noiraude revint sur lui. Elle lui demanda si il avait une copine ou une épouse en Angleterre, il lui sourit, prouvant qu'elle blaguait. Avant qu'il n'ait pu répondre, De se sauva, entraînant Mael. Il regarda Jale.

- Elles sont bizarres, non?

Il regarda l'homme et discuta avec lui le temps que les femmes réapparaissent. Amael revint seule, bientôt suivie de De. Elles se réinstallèrent comme si rien ne s'était passé. Sam se demanda ce qu'elles avaient bien pu se dire. Il décida de répondre à la noiraude.

- No, je n'ai pas de copain ni de femme en Angleterre. Je me suis toujours trouvé bien seul quand j'étais là-bas. Je crois que je trouverais difficile d'expliquer à quelqu'un pourquoi un garde parc part pendant des jours...

Il sourit à la jeune femme quand elle hocha la tête.

- Vous, that's cool, vous pouvez travailler ensemble!

Il se tourna vers De, moqueur.

- I played her husband during the mission, et je ne sais pas si j'ai vraiment le goût de me marier finalement. Un femme ce n'est pas reposant.

Il prit De par les épaules, la serrant et lui tirant la langue, montrant qu'il blaguait. Leurs potages arrivèrent.

*Merde qu'est-ce qu'ils ont tous contre moi ce soir...je me sens comme dans un arène de boxe.*

De était encore avec Mael dans les toilettes et venait de lui demander ce qu'elle avait à poser ce genre de questions. Mael toujours aussi franche avec sa rouquine d'amie lui répondit du tac au tac. La noiraude lui dit qu'elle était sur la défensive, que c'était sûr qu'elle lui poserait des questions puisque De était en couple etc. La rouquine reprit la parole assez rapidement. Elle voulait donner son point de vue pour ne pas que Mael se trompe ou commette une erreur.

- Mael...Stop!!!! La rouquine s'était empourprée signe d'une gêne évidente. Elle commença même à danser d'une jambe sur l'autre. Elle regarda Mael dans les yeux, se mordilla la lèvre inférieure.

- Merde, je le sais Mael et crois-moi c'est un foutu problème. Pour les questions à double sens Mael...je sais pas s'il peut les comprendre...j'ai pas le goût de me rendre compte qu'il les comprend...je suis déjà assez embarrassée comme ça. Si Loghan ne fait rien je craque merde...Loghan se fout complètement de moi. Sam a été super attentionné en mission. Je sais pas il m’a fait sentir bien, différente, importante. Je me fais peut-être des idées et c'est seulement dans ce sens-là que je veux bien te laisser continuer ton investigation. Je veux savoir si c'est réciproque. Là De ne pouvait pas être plus rouge que cela. Elle demandait l'aide de son amie. Elle laissa partir Mael et se recomposa un visage, se passant de l'eau dans la figure et retourna par la suite prendre place à côté de sa torture sur terre soit: Sam. Elle avait un sourire un peu coincé encore, dernier vestige de son aveu à Mael. Alors qu'elle s'assoyait Sam répondait finalement à la question de Mael. Il lui dit qu'il était plutôt seul en Angleterre, pas de blonde. Sans trop savoir pourquoi cela fit sourire la rouquine. Elle ne put qu'approuver ce que disait Sam. C'est difficile d'expliquer à des gens pourquoi tu pars plusieurs jours à répétition. C'est pourquoi la rouquine avait coupé les ponts avec tout son entourage et s'était créée sa propre vie et sa propre famille en l'occurrence la noiraude assise en face d'elle. Sam la taquina sur la mission. Quand il dit qu'il ne voulait plus se marier De ouvrit grand les yeux. Elle enfouit sa tête entre ses bras. Elle ne vit pas la grimace qu'il lui adressa. *J'ai du vraiment le traumatiser pour le faire changer d'avis comme ça...je suis maudite avec les hommes bâtard.* Leur potage arriva, le lutin releva la tête rouge tomate et n'osa pas regarder les autres tout de suite. Elle s'attaqua à sa soupe. Mais n'y tenant plus elle lâcha sa cuillère et fixa Sam les yeux désolés.

- Ohhhhhhhh...Sam...Je suis désolée. J'ai été si difficile à vivre durant cette mission? Pourtant Mael n’a jamais eu de difficultés avec moi. Sauf quand je me suis foutue dans l'eau dans les bayous avec les crocodiles. Venant de se rendre compte qu'elle avait une fois de plus trop parlé, elle retourna à sa soupe abordant une bouille innocente.

Amael écouta De faire son plaidoyer. De était chanceuse que Mael l'aime bien sinon ça aurait pu être bien plus pire. La rouquine lui avoua qu'elle avait un faible pour Sam, ce que Mael savait déjà.

- Écoute, je veux bien mener ma petite enquête sur Sam mais tu me laisses aller... et surtout, si tu veux que je t'aide, montre-toi sympathique envers Jale! Je ne suis pas venu assister à un combat de celui qui aura le dernier mot. Et si tu n'es pas bien avec Loghan ma belle, laisse-le. L'important c'est d'être heureux, pas de rester avec quelqu'un pour ne pas lui faire de la peine ou parce que tes amis l'aiment bien... soit dit en passant, je n'aime pas Loghan...en fait, je ne connais pas Loghan. Donc chérie, si tu restes avec pour les mauvaises raisons, tu seras malheureuse... Écoute la voix de la sagesse, moi, et fait ce que tu penses être le mieux pour TOI! Comme je fais... je sais que tu n'aimes pas Jale, mais moi, oui et je resterai avec.

Mael la quitta pour revenir à la table et s'installer contre son amoureux. Sam lui parla et se moqua même de De. Cette dernière piqua un fard qui fit sourire Mael. Elle reçut sa soupe et commença à manger. Quand De mentionna l'incident des alligators, Mael lui jeta un regard de travers.

- Je crois que Sam dit ça juste pour te taquiner poil de carotte. Il a sûrement apprécié la mission avec toi puisqu'il est ici pour souper ce soir. Quelqu'un qui ne t'aime pas ne serait pas ici...

Elle poussa Jale légèrement, sans que les autres ne s'en rendent compte.

- Et pour ce qui est des alligators, c'est la seule raison qui me pousserait à vouloir te faire rayer de ma liste.

Quand ils eurent fini leur potage, le plat arriva.

Jale venait pour ouvrir la bouche pour répliquer quelques choses à l'intention de la rouquine mais il n'eu pas le temps. De se leva et entraîna SA blonde dans la salle de bain. Le grand blond fronça les sourcils et se tourna vers Sam afin de l'interroger du regard.

- C'est moi ou je viens d'en manquer un bon bout? Il se mit à faire la conversation à l'Anglais à une vitesse respectable. Pas comme quand les deux agentes étaient là. Les deux filles ne mirent pas beaucoup de temps à revenir...d'abord SA blonde et ensuite la rouquine. La soupe arriva presque au même moment. Sam taquina De et celle-ci piqua un fard. * Calvaire, elle peut être encore plus rouge??? * Jale riait mentalement. Seuls ses yeux pouvait le trahir pour ceux qui le connaissaient tel...Mael!!! Jale participa tranquillement à la discussion. Serrant parfois la cuisse de SA blonde en dessous de la table. Il craignait un peu la réaction qu'aurait De à l'annonce de leur mariage et il était content finalement que l'Anglais soit venu au souper, il pourrait toujours aider à ce qu'il ne se fasse pas trucider par la petite chose rousse. Il se fit pousser par Mael et la regarda lui demandant du regard ce qu'elle lui voulait. Il s'étouffa avec sa soupe en entendant l'épisode de l'alligator...* Bordel elle est vraiment cinglée cette fille!!!!* Le plat arriva peu de temps après.

Les deux filles partirent et Sam discuta avec Jale. Il trouva l'homme sympathique, prenant soin de bien articuler ce qu'il disait pour que Sam comprenne bien, pas comme Mael qui défilait un flot de paroles incompréhensibles. Puis, lorsque les deux filles revinrent, Sam taquina De. Comme à son habitude, la rouquine prit au sérieux ce qu'il dit. Il leva les yeux au ciel. Amael fut cependant plus rapide que lui et dit à l'agente qu'il taquinait.

- Of course, I'm just kidding! Ça été bien de faire le premier mission avec toi. Et la plus drôle, c'est que si on se chicanait, tu revenais toujours pour te faire pardonner! Je crois que tu tenais vraiment à l'image du couple.

Sam finit sa soupe et reçut le plat principal. Il ne savait pas du tout ce qu'il allait manger, n'ayant pas compris un traître mot du menu et ayant pris la même chose que la personne ayant commandée avant lui. Il taponna un peu le contenu de son assiette avec sa fourchette et se décida à goûter. C'était silencieux autour de la table, les autres agents mangeant leur repas également. N'aimant pas les silences, il décida de poser des questions.

- Je sais que habituellement les agents ne peuvent pas sortir entre eux...vous avez eu le permission? Ou vous le faite sans accord? Et si la direction vous empêchait de sortir ensemble, vous lâcheriez vos jobs?

Il se tourna vers De, l'air moqueur.

- And you honey, si tu étais avec moi, tu lâcheriez ta job pour rester avec moi?

Sam n'était pas stupide, loin de là. Il n'était peut-être qu'un simple marchand de guns en Europe mais il savait reconnaître une fille qui avait le béguin pour lui et son amie qui vérifiait ses intentions... Elle pensait jouer avec lui alors que c'était lui le maître du jeu...

De ne parlait plus depuis un bout. De toute façon quoi qu'elle dise ou fasse cela se retournait contre elle pour la mettre en bourrique. Sam venait de la taquiner et pour enfoncer le fer dans la plaie bien comme il faut Mael en avait rajouté. De n'était plus rouge rien qu'un peu...Elle aurait rivalisé avec un homard bien cuit. Non contents, ils continuaient ces deux-là. La rouquine se mit à bouillonner intérieurement.

*Pfffffffff... Tenir à l'image de couple... Calvaire c'est notre couverture...* Elle prit une grande inspiration.

- Sam...De un c'était notre couverture, de deux je n'aime pas être fâchée contre quelqu'un alors c'est normal si j'allais me réconcilier. Demande à Mael...On a été en rogne bien des fois et on s'est réconciliée dans les heures qui ont suivi. Le plat principal arriva. De s'attaqua mi-boudeuse à son poulet thaï. Le silence retomba mais fut vite brisé par Sam. Il parla des relations entre agents. Il posa des questions à Mael et Jale, lâcheraient-ils leur job pour pouvoir être ensemble si on les en empêchait??? Et non content de l'avoir fait plus que rougir, Sam s'en prit encore à elle, lui demandant s'il était avec elle, si elle lâcherait sa job pour rester avec lui!!!

* OK... c'est assez...tu veux jouer à ce jeu beauté. Tu es déjà mon enfer personnel sur cette terre. Tu poses une question...tu auras ta réponse m'eudail...* De le regarda dans les yeux n'ayant plus aucune gêne dans son regard émeraude.

- Tu veux une réponse m'eudail...Lui demanda malicieusement la rouquine.

- Oui...Oui pour toi je lâcherais mon job d'agente. Tu veux que je donne ma démission quand? Tu as des projets, chéri? S'il voulait jouer, De était partante...surtout que pour elle cela avait un fond de vérité.

De semblait en rogne et Samuel décida de cesser de la taquiner. Elle n'avait pas l'air de le trouver drôle de toute façon. Quand elle lui répondit qu'elle lâcherait sa job si elle était en couple avec lui, il éclata de rire.

- Avant de donner ton démission, tu pourrais commencer par être libre. Ensuite, on verrait si on fonctionne ensemble! Bons projets selon toi?

Il lui sourit, montrant qu'il plaisantait de toute évidence. Il ne connaissait pas le copain de la rouquine et ne connaissait rien de sa vie amoureuse. Il se doutait qu'il plaisait à De mais il était dans ses principes de ne pas jouer sur le terrain des autres. Et de plus, sortir avec une amie, ça brise l'amitié si ça tourne mal, non? Changeons de sujet avant que la rouquine n'explose de rougeur. Il reporta son attention sur les deux autres agents qui ne disaient plus un mot, les regardant. Amael avait l'air ennuyée par Sam ne savait quoi... et Jale avait une expression indéchiffrable aux yeux de l'Anglais.

- Okay, I stop teasing her. Mael me fait des gros yeux méchants... je crois qu'elle est fâchée contre moi...

Le grand blond se retenait à grande peine pour ne pas éclater de rire. La scène qui se passait sous ses yeux était des plus cocasses. Alors comme ça la rouquine avait un faible pour l'Anglais. Il ne savait pas dans quoi il s'embarquait lui!!! Mais bon il ne le lui dirait pas tout de suite, il voulait d'abord rire un peu et ensuite il lui dirait à quoi s'attendre de la part de De, il le trouvait sympathique donc par définition il ne voulait pas qu'il sorte avec une cinglée dans le genre de Derhowen. Il se tourna vers sa douce et s'aperçut qu'elle regardait Sam de travers.* Oh oh !!!! Ça sonne l'arrangement entre femme ça. Moi je ne m’en mêle pas. Solidarité entre hommes oblige je vais devoir le sortir de la merde. * Il se pencha en avant et pointa du menton l'assiette de Sam.

- Puis? C'est bon? Demanda le grand blond. Il voulait changer de sujet et surtout il commençait à s'inquieter de la couleur dont revêtait la rouquine, ça frisait le homard trop cuit, peut-être qu'elle s'était étouffée? Là, Sam dit ce que Jale ne voulait justement pas qu'il dise. Il se recula sur sa chaise lui faisant des grands signes de la main.

*NONNNNNNNNN fait pas çaaaaaaa...Tu vsa tomber dans le panneau.*

- C'est pas trop épicé chérie? Demanda le grand blond à SA Mael voulant détourner son attention également. Alors là, l'idée du siècle lui venait. N'étaient-ils pas venus ici pour annoncer leur futur mariage à la meilleure amie de SA blonde?? *Yes...top-là mon Jale toi tu l'as l'affaire.*

- Mael...Est-ce qu'on annonce la bonne nouvelle à De et à Sam par le fait même? À la façon dont tout le monde le regarda il sut qu'il venait de clore définitivement le sujet des attirances de la rouquine. Mais il sut aussi qu'il avait peut-être commis une grosse bêtise au regard que lui jeta SA dulcinée.

Mael écoutait la discussion sans passer de commentaires. Ils auraient servi à quoi de toute manière? Elle appréciait que Sam ne veuille pas entraîner De mais là, ça commençait à bien faire. Elle était venue souper pas pour observer télé-match! Jale parla à Sam, lui demandant comment il trouvait son repas. Puis, il lui parla de son repas à elle.

- Ça va, c'est bon.

Elle sourit à son amoureux jusqu'à ce que celui-ci lui demande si ils annonçaient la nouvelle. De cessa de manger pour les regarder et Samuel s'intéressa aussi à eux. Elle regarda Jale de travers. Elle aurait aimé attendre au dessert ou quelque part par là... Là, De devait penser que Mael était enceinte ou un truc du genre.

* Annoncer la bonne nouvelle... Me semble que c'est ça que je dirais à mes parents si je tombais enceinte!*

Amael sourit à De pour la réconforter.

- Ouais...bon...euh...

Pourquoi n'avait-elle pas soulé De comme elle l'avait fait quand elle lui avait annoncé qu'elle sortait avec Jale? Elle mit sa main gauche devant elle, l'étirant devant De. Elle lâcha d'un coup.

- Jale et moi on est fiancé, on va se marier.

Elle se retint de fermer les yeux devant la réaction de la rouquine.

- Tu seras ma dame d'honneur?

Elle pensa à se cacher sous la table.

Le chum de sa meilleure amie changea de sujet. * WOWWWWW! Il se montre utile pour une fois...Note personnelle : donner une claque dans le dos de Jale. * Ce qui fit que la conversation revint sur des sujets un peu moins embarrassants pour la rouquine jusqu'au moment où Jale parla d'une bonne et grande nouvelle. De s'avança sur sa chaise, les sourcils froncés. Elle scruta Amael de la tête aux pieds. Elle s'attarda sur son ventre...

- Merde...T'es enceinte? Sa noiraude d'amie la rassura sur cela...non elle n'était pas enceinte. C'était rare qu'elle voyait Mael gênée...C'était à noter dans les archives. Puis d'un coup elle balança la nouvelle directement dans sa face. La rouquine demeura sans son et sans image durant presqu'une minute. Par la suite elle enligna Jale, semblant le voir pour la première fois. Elle revint sur Mael.

- Fuck...Ce n’est pas vrai??? Mais oui c'était vrai Mael lui agita la bague sous le nez. De recula comme si elle avait eu peur de se brûler. Le lutin secoua la tête. *Bordel bordel bordel...* Mais qu'est-ce qu'ils ont tous avec le criss de mariage? C'est une épidémie!!!!*

- Ta dame d'honneur? Ça veut dire une robe ça? NONNNNNNNNN...je ne veux pas porter de robe Amael Archer. Elle n'en revenait pas...c'était pas la robe mais l'annonce que son amie allait se caser.

- Je dois rêver...Tu vas te caser...La maison, là, le mariage...Putain de bordel de merde!!!!!De se pinça le bras très fort et gigota sur sa chaise.

- Ça doit être une maladie...Oui c'est ça... Tout le monde parle de mariage. Inquiète-toi pas De, tu es immunisée... Elle se parlait à elle-même pour se calmer un peu les nerfs.

Amael aurait pu mettre sa main au feu que la rouquine allait penser qu'elle était enceinte. Et comme de fait, elle ne se serait pas brûler! De lui regarda le ventre et Amael se mit la main dessus.

- Mais non, je ne suis pas enceinte! Je le savais tellement que tu penserais ça. J'ai l'air enceinte? Tu veux voir mon ventre? Est-ce que j'ai grossi?

Puis vint le moment de vérité et Mael lui annonça. De parut sous le choc. Elle les regarda et regarda l'alliance. Puis elle recula. Mael ramena sa main vers elle, un peu déçue de la réaction de son amie. En temps normal, les gens sont contents pour les futurs mariés, non? Et puis quand elle dit qu'elle ne porterait pas de robe, Mael hocha la tête.

- Fine, donc je prendrai quelqu'un d'autre.

Elle serra les lèvres. Puis elle entendit De délirer. Elle regarda Sam et Jale, caressant son bras de sa main.

- Oui, je vais me marier. Me caser. On cherche déjà pour une maison. On habite déjà ensemble dans un petit appartement et on en paie un autre pour rien, aussi bien payer pour quelque chose qui sera à nous. Et oui, je me marierai, dans les traditions irlandaises, avec une robe longue, blanche et à l'église, devant ma famille et nos amis. Et oui, avant que tu ne le demandes, on prévoit avoir des enfants. Un et si ça va bien, deux et on verra par la suite...peut-être plus.

Ce n'était pas ainsi que la noiraude imaginait l'annonce de son mariage. Elle voyait plus de réjouissances, de félicitations et de gens heureux pour eux. Samuel lui sourit, les félicitant. Mael le remercia mais elle se foutait de son avis comme de la dernière pluie. C'était De qui était importante à ses yeux et la rouquine capotait. Mael mit sa serviette sur la table.

- Je n'ai plus faim. Je crois que je vais rentrer maintenant.

Malgré elle, on pouvait entendre de la déception dans sa voix.

*Avoir su, je l'aurais annoncé à ma mère en premier...*

*Wow!! Belle réaction en calvince Derhowen O'Donnell! Tu viens de blesser ta meilleure amie! Le pire c'est pas que tu n’es pas contente!!! ARFFFFFFFFFFFFFFFFF...*

La rouquine s'était reculés et sur sa lancée elle en profita pour se lever d'un bond. Maintenant que la surprise était passée et que sa folie passagère également, la rouquine était contente pour son amie et ne voulait pas gâcher ce moment. Donc debout elle se jeta dans les bras de Mael comme elle avait l'habitude de le faire quand elles étaient toutes les deux seules et la souleva de son siège.

- Wouaaaaaaaaaaaaaa... Ok, je sais je suis fuckée et j'agis pas toujours comme il faut mais...Crois-moi Mael...Je suis vraiment contente pour toi!!! OHHHHHHHHHHH... T’as choisi ta robe? Si tu veux toujours je peux être ta demoiselle d'honneur... Et pour toi je peux même porter une robe mais juste pour toi pour personne d'autre! Quelle couleur ce sera? Dit-moi pas jaune...je vais avoir l'air d'un feu de camp. De était vraiment heureuse, la preuve c'était qu'elle n'avait pas lâché Mael, qu'elle sautillait dans tous les sens et parlait à une vitesse effarante. Oui De pouvait passer d'un extrême à l'autre, elle était comme ça.

Amael vit De se lever d'un bond.

*Ça y est, elle va se sauver en courant.*

Mais non! La rouquine se jeta sur elle et la serra dans ses bras, la félicitant et la bombardant de questions. Mael sourit.

- Merci. Je n'ai pas encore choisi ma robe mais je sais à peu près ce que je veux. Tu viendras avec moi puisque Jale ne peut pas venir.

Elle prit la main de son amoureux.

- Je veux quelque chose du style celte. Et ne t'inquiète pas, ta robe ne sera pas jaune. Nous verrons ça... peut-être verte...couleur de l'Irlande et ça t'irait bien. On verra avec Jale. Il y a plein de traditions irlandaises que je veux respecter...pas que je suis superstitieuse mais je veux que ce mariage réussisse. Je ne veux pas me marier plusieurs fois. Et de toute façon, comme je l'ai déjà dit, il n'y a qu'un homme parfait sur Terre, et je l'ai. Donc, il faut que personne ne m'embrasse avant Jale ce jour-là, par exemple. Et Ô bonheur, selon la tradition irlandaise, que mes parents respectent énormément, ma mère devra me casser un petit morceau de gâteau à la farine d'avoine sur la tête. Ça porte chance parait... Et il y a aussi le hand fasting... plein de trucs rigolos... Je suis bien contente que tu aies changé d'idée. D'ailleurs, parlant de trucs rigolos...

Elle caressa les cheveux de Jale, essayant de l'amadouer avant qu'elle ne parle. Elle n'avait pas fait part de son idée à son amoureux. Elle regarda De dans les yeux, un sourire en coin aux lèvres, l'air de comploter.

- Ça te dirait de partir juste toi et moi avant que je ne devienne une femme mariée et sérieuse? Road trip?

Elle la regarda en coin, soulevant les sourcils pour tenter son amie.

Les deux femmes étaient encore debout au beau milieu du resto parlant des futurs préparatifs du mariage de la noiraude. De sautillant comme un lutin à ressorts. Une chance que c'était un petit resto où beaucoup d'agents de l'ange se rendaient. Comme ça De passerait pour un peu moins folle. Sincèrement le mariage de son amie l'enchantait parce que cela voulait dire qu'elle était réellement heureuse. Même si elle était avec un grand macho comme Jale...Mael lui dit qu'elle n'avait pas encore choisit sa robe mais que pour cela la rouquine était réquisitionnée puisque cela devait se faire entre filles.

- Aucun problème tu sais que ça me fera plaisir d'aller avec toi pour ça...même si j'aime pas aller magasiner mais là, c'est pas pareil. Dans le style celtique hein? On devra peut-être aller direct en Irlande ça sera sûrement mieux. Par la suite Mael confirma à De que sa robe ne serait pas jaune mais peut-être verte...À cette couleur, De tourna la tête légèrement vers Sam lui jetant au passage un regard torve. Elle reporta bien vite son attention sur son amie. Mael lui disait vouloir respecter les traditions irlandaises. La rouquine affirma qu'elle la comprenait d'un mouvement de la tête. Elle-même si elle se mariait un jour voudrait respecter de vieilles traditions écossaises et certaines autres sorties directes du moyen âge. Plusieurs coutumes Irlandaises et Écossaises se ressemblaient à ce que pouvait voir la rouquine. Et là, Mael lui demanda si elle voulait partir toutes les deux seules pour un road trip avant qu'elle ne devienne une ma tante à résidence. Le sourire qu'elle lui fit avant de lui dire cela convainquit tout de suite la rouquine qui ouvrit grand les yeux et se mit à danser sur place tellement elle était contente. Elle ne vit pas le regard noir que Jale fit à Mael.

- OUUUUUUUUUUUUUUAAAAAAAAAA...SI CA ME TENTE !!! METTTTTTTT-ENNNNNNNNN!!!! Cette fois-ci c'est l'Europe...comme on s'est dit on part en Roumanie et on cherche vampires et loups-garous...t'en dit quoi? De était surexcitée, trop de bonnes nouvelles en une seule fois. Mael devrait vérifier à ce que De ne mange pas de dessert sinon elle ne serait pas couchable ni endurable pour une semaine.

Amael était contente que De accepte d'être sa demoiselle d'honneur et veuille bien l'accompagner pour acheter la robe. Jale ne pouvait voir la robe avant le mariage et Mael y tenait.

- Ouais aller la chercher directement en Irlande serait une bonne idée. Et on serait certaines que Jale ne viendrait pas. Hein chéri, un vol de plusieurs heures seulement pour une robe, ça ne t'intéresse pas, n'est-ce pas?

Elle savait ce qu'elle allait dire et tentait de le préparer au choc. Elle savait qu'ils allaient se chicaner dans la voiture en rentrant ce soir et qu'il bouderait sûrement pendant trois semaines entières. Mais elle tenait à faire ce qu'elle allait dire. Elle demanda à De si cette dernière voulait faire un roadtrip avec elle. La rouquine jubilait et Jale la fusillait du regard. Elle continuait de sauter avec De, observant la réaction de SON amoureux. Quand la rouquine la lâcha, Mael se réinstalla près de SON homme.

- Ça ne te dérange pas, hein? On partira tous les deux en voyage de noces. Mais je veux faire un trip avec De parce que comme on veut des kiddos, je ne sais pas si je pourrai le refaire. T'es fâché?

Mais tous savaient bien que fâché ou non, Mael partirait quand même. Jale mieux que personne devait savoir que sa blonde avait la tête plus dure que du béton. Amael glissa sa main sur la cuisse de son amoureux et regarda De, un sourire fendu jusqu'aux oreilles.

- Donc, on part quand? Là, je suis en plein achat de maison mais ensuite, je suis prête!

Quand le serveur vint ramasser les assiettes, Mael ne prit pas de dessert, étant pleine à éclater.

_________________


Ceux qui vivent dans la crainte, meurent victimes de leurs propres terreurs. -R.M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un souper au Thai (Pv Mael, De, Sam et Jale)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le souper de la cour du roi ....
» Invitation au souper de julien cassart
» date et lieu du souper du roi
» training de ce jr avec jmg ,le roi ;mael polinet et d autres
» Family is all. {Mael - Liora}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A.N.G.E :: Topics Derhowen et Amael-
Sauter vers: