Forum RPG basé sur la série des livres de Anne Robillard
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La maison de Mael et Jale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Jason
Ancien amoureux d'Amael
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 12/03/2009

Feuille de personnage
Âge:: 28 ans
Conjoint: Célibataire...pour l'instant
Profession: Cascadeur...et reconquérir Amael

MessageSujet: Re: La maison de Mael et Jale   Dim 25 Oct 2009 - 7:33

Tiens donc, ce Jale était son fiancé. C'était bien le défi et Jason était reconnu comme ne reculant pas devant un défi. Il fit un sourire en coin.

- Oui, Mael et moi nous sommes connus au cégep. Nous avions le cours d'édu ensemble et ensuite, nous nous sommes fréquentés pendant quoi? Trois ans? Ensuite, tu es partie... Mais je me souviens quand même de quelques détails concernant le lit. Et tu te souviens à un party chez Cindy, on avait dansé sur Closer de Nine Inch Nails? Tu dois sûrement avoir encore les photos de ce party! Tu étais tellement soule! Je ne t'avais jamais vu dansé comme ça!

Il rigola à ces souvenirs...souvenirs qui devaient faire pâlir Jale de colère. Mael changea de sujet en l'invitant à aller à Québec en moto. Jale acquiesça, soutenant qu'il pouvait suivre et il colla Mael contre lui. Il le prenait comme ça? Bien!

- Avec plaisir! Et Mael tu vas me faire le plaisir de monter avec moi un petit bout! On pourra parler du bon vieux temps, celui où c'était moi qui te tenait par la taille ainsi.

Il adressa un sourire à Jale, répondant au sien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jale
Directeur des transports-Base de Montréal
avatar

Nombre de messages : 95
Age : 33
Localisation : Dans les bras de Mael
Date d'inscription : 12/10/2008

Feuille de personnage
Âge:: 29 ans
Conjoint: SA Mael, on touche pas pis on regarde pas!
Profession: Directeur des transports-Base de Montréal

MessageSujet: Re: La maison de Mael et Jale   Dim 25 Oct 2009 - 19:48

Il fallait qu'il se mette à parler en plus! Jale leva les yeux vers le ciel mentalement, pour ne pas vexer la sensibilité du moron qui reluquait encore SA petite amie. Le grand blond ne releva rien du discours de Jason, sauf que sa machoire se crispa quand il apprit que non seulement ce mec qui semblait passer Mael au rayon X avait été son ami, mais aussi son chum! Trois ans!!! Pendant trois ans il avait touché Mael. Jale en était presque dégouté, pas de SA blonde mais de la situation, ca le rendait presque malade de jalousie...Et voilà, il l'avait pensé...Il était jaloux! Il se serait pété la tête contre un mur de brique s'il l'avait pu! La réplique qu'il retenait depuis un bon bout de temps lui échappa quand Jason demanda à Mael de monter avec lui en moto.

- Ca, c'est hors de question! Parce que justement, c'est plus toi qui la tien par la taille mais moi, faut croire que tu sais pas comment conserver une femme comme Mael. Si tu veux, je te donnerais quelques conseils. Lui dit Jale en terminant le tout par une moue à fesser dedans. Son ton s'était fait froid et provocateur. Il ne lâcha pas Mael, l'entrainant avec lui vers le garage pour qu'ils aillent prendre leur manteau et leur casque. Rendu dans le garage, Jale se placa en vue de Jason et grimpa Mael sur le comptoir de son établie pour lui rouler une pelle magistrale. Il la redescendit par la suite laissant trainer ses mains sur les fesses fermes de Mael, la prit par la main et ressorti du garage avec elle, apuyant sur le bouton télécommandé pour refermer la porte.

- On est prêt, le novice...Dit Jale de sa voie rauque, très virile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amael
Administratrice-Fondatrice-Agent
avatar

Nombre de messages : 278
Age : 36
Localisation : Dans mon nouvel appart! :D
Date d'inscription : 12/10/2008

Feuille de personnage
Âge:: 25 ans
Conjoint: Jalinouchet
Profession: Conservatrice au musée

MessageSujet: Re: La maison de Mael et Jale   Lun 26 Oct 2009 - 4:50

Jason raconta des trucs que Mael aurait aimé que Jale ignore pour...toujours! Elle sourit faiblement quand il parla du party et des photos. Mael ne voulait pas vraiment que Jale apprenne que Jason avait été son premier amant. Ce n'était jamais plaisant pour un actuel copain d'entendre des histoires d'ex. Mael décida donc de changer de sujet. Elle aurait bien aimé essayer la moto de Jason, étant différente de celle de Jale. Or, Jale décida de répliquer. Il alla même jusqu'à dire que Jason ne savait pas comment garder une copine. Mael décida de remettre les faits au clair.

- En fait, c'est plutôt moi qui suis partie, j'ai eu une offre pour aller étudier dans l'ouest canadien et je ne lui ai pas donné de chance. Tu as aussi eu cette opportunité Jale. Et je suppose que, si j'avais pas eu cette offre, nous serions probablement encore ensemble.

Non mais c'était quoi cette histoire? Jale était jaloux à un niveau que Mael n'avait pas encore vu. Et pour elle, la jalousie s'expliquait en deux choses. De un, Jale ne lui faisait pas confiance et de deux, il ne se faisait pas confiance. Ne lui avait-elle pas prouvé à plusieurs reprises qu'il était l'homme de sa vie? Il la traina jusqu'au garage et là, il fit ce qu'un mâle de tout espèce confondue aurait fait, il marqua son territoire. Il monta Mael sur le comptoir et l'embrassa comme un ado. Puis il la redescendit, l'air fier de lui. Mael lui chuchota:

- Jale, c'est complètement ridicule! Cesse de jouer à l'enfant! Je te rappelle que avant moi, toi non plus tu n'avais jamais gardé aucune copine! Donc, tu ne devrais pas parler à Jason ainsi. Vous avez l'air à deux ados plein de testostérone! Même Damien n'est pas aussi ridicule! Fais un homme de toi!

Ils repartirent vers les motos. Mael attacha son casque et remonta la fermeture Éclair de sa veste. Elle enfila ses gants et les menaça.

- Agissez en homme et non en bébé! Sinon, je reste ici!

Jale appela Jason novice. Mael soupira, démontrant son désaccord.

- Bébé lala!

_________________


Ceux qui vivent dans la crainte, meurent victimes de leurs propres terreurs. -R.M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jale
Directeur des transports-Base de Montréal
avatar

Nombre de messages : 95
Age : 33
Localisation : Dans les bras de Mael
Date d'inscription : 12/10/2008

Feuille de personnage
Âge:: 29 ans
Conjoint: SA Mael, on touche pas pis on regarde pas!
Profession: Directeur des transports-Base de Montréal

MessageSujet: Re: La maison de Mael et Jale   Mer 2 Déc 2009 - 4:48

Jale n'en revenait pas! Mael était supposée se ranger de son côté, mais NON! Elle se rangeait de l'Avis de ce parvenu. Le pire c'est quand elle lui dit que si elle n'avait pas été approchée par A.N.G.E, elle serait probablement encore avec ce bon à rien! Ce fut presque comme un coup de couteau. Il se dit alors que la meilleure chose à faire était de réaffirmer son terrain, c'est à dire : Mael! Il l'emmena dans son garage et l'embrassa. Ca lui fit du bien. Après tout, Mael allait se marier avec lui, pas avec l'autre. C'est donc avec le sourire qu'il ressortit du garage, entrainant Mael dans sa suite.

- Je gardais aucune copine parce que je ne voulais pas les garder. Avec toi, c'est différent. Dit-il d'une voix base.

Il afficha un sourire ravageur alors que Mael grommelait contre leur taux de testostérones. Il l'agrippa par la taille et l'amena vers lui jusque sur la moto. Tout le long qu'elle s'installa en arrière de lui, Jale resta pensif, faisant comme si Jason n'existait pas. Il alluma son moteur...

- T'es prêt? Demanda le blond sans sarcasme cette fois-ci. Pour Mael, il essaierait de faire des efforts et de ne pas faire en sorte que le pauvre type se rende compte à quel point il était minable. Enfin, il se voulait magnanime quoi!

( HJ: LOLLLLLLLLLLLL, vive les égaux masculins. XD )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amael
Administratrice-Fondatrice-Agent
avatar

Nombre de messages : 278
Age : 36
Localisation : Dans mon nouvel appart! :D
Date d'inscription : 12/10/2008

Feuille de personnage
Âge:: 25 ans
Conjoint: Jalinouchet
Profession: Conservatrice au musée

MessageSujet: Re: La maison de Mael et Jale   Jeu 3 Déc 2009 - 20:16

Mael monta sur l'engin et quand Jale démarra, elle entoura la taille de Jale de ses bras. Elle pouvait communiquer avec lui grâce au micro intégré dans son casque et elle ne se gêna pas pour le faire.

- Tu sais, je ne comprends pas pourquoi tu es méchant avec Jason. C'est un bon gars! Je ne comprends pas les réactions des gars... un peu plus et tu faisais pipi autour de moi pour marquer ton territoire.

Elle se tut finalement. Arrivés à Québec, ils stationnèrent les motos et débarquèrent dans le Vieux-Québec. Il y avait un resto de sushis qu'ils aimaient bien et où les Dragon Eyes n'étaient pas mauvais. Amael s'installa près de Jale et Jason vint s'asseoir face à elle. Étant affamée elle saisit le menu et commença à marquer les types de sushis qu'elle voulait. Que les hommes règlent leurs problèmes entre eux, ils étaient assez grands. En autant que Jason arrête de raconter des histoires sur leur relation passée... Elle comprenait que Jale ne puisse ne pas aimé cela mais de là à en être jaloux... Elle avait cessé de fréquenter Jason au début de la vingtaine et elle avait maintenant pratiquement 28 ans! Okay, dans six mois mais quand même!

La serveuse vint prendre leur commande et la jeune femme se commanda nombre de sushis. Au pire, elle les ramènerait avec elle. Les deux autres étaient silencieux et cela la mettait mal à l'aise. Elle essaya donc de détendre l'atmosphère.

- Jason, je t'ai dit que nous allions nous marier? Et tu sais, quelques membres de ma famille en Irlande va aussi venir. Ma grand-mère entre autre et peut-être quelques cousins et cousines. Cool n'est-ce pas? Le best aurait été d'aller nous marier là-bas mais bon, pour certaines raisons ce n'étaient pas possible. C'est quand même beaucoup d'heures d'avion.

Elle sourit à Jale, prenant sa main dans la sienne tentant de calmer la jalousie qui s'inscrivait en grosses lettres fluorescentes dans son visage.

_________________


Ceux qui vivent dans la crainte, meurent victimes de leurs propres terreurs. -R.M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason
Ancien amoureux d'Amael
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 12/03/2009

Feuille de personnage
Âge:: 28 ans
Conjoint: Célibataire...pour l'instant
Profession: Cascadeur...et reconquérir Amael

MessageSujet: Re: La maison de Mael et Jale   Mar 8 Déc 2009 - 4:57

Jason vit Jale embrasser Amael et cette dernière lui parler avec un visage qui en disait long. La jeune femme n'avait jamais été du genre à apprécier les démonstrations enfantines mais pour on ne sait quelles raisons, lorsque deux gars se retrouvaient face à face pour la même convoitise, leur niveau de quotient intellectuel descendait au niveau de celui d'une bille. Quand Jale lui demanda si il était prêt, Jason sourit en coin et hocha de la tête. Il mit son casque et déplora le fait que Mael soit obligé de monter avec Jale. Non mais, il l'avait pour lui tout le temps, donc après toutes ces années il pourrait la partager un peu. Il n'allait pas la kidnapper.

- Tu sais, je ne serais pas parti pour le Mexique avec Mael, je voulais seulement parler un peu avec. La jalousie et la possessivité dans un couple ce n'est pas bon pour sa survie.

Il démarra sa moto et partit à la suite du couple. Ils se rendirent au resto de sushis et allèrent s'installer à l'intérieur. Amael commença à parler de son mariage et de l'Irlande. Le temps passe et les choses ne changent pas vraiment... Elle mentionna qu'elle aurait aimé se marier là mais bon, sûrement par manque d'argent, ils le feraient au Québec.

- C'est vrai que ça aurait été cool en Irlande. Mais ce qui me surprend c'est ton envie de te marier. À l'époque, tu jurais que tu ne te marierais jamais... Et que tu n'aurais jamais d'enfants mais on imaginait souvent quelle tête ils auraient les nôtres, tu te souviens?

Il regarda Mael rentrer dans son siège et observa Jale. Il ne voulait pas la rendre mal mais voir jusqu'où il pouvait pousser sa chance avec le blond.

- Je me souviens que tu m'as toujours dit que tu n'aimais pas les blonds...tu as bien changé d'idée depuis! Et toi Jale, que fais-tu dans la vie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jale
Directeur des transports-Base de Montréal
avatar

Nombre de messages : 95
Age : 33
Localisation : Dans les bras de Mael
Date d'inscription : 12/10/2008

Feuille de personnage
Âge:: 29 ans
Conjoint: SA Mael, on touche pas pis on regarde pas!
Profession: Directeur des transports-Base de Montréal

MessageSujet: Re: La maison de Mael et Jale   Jeu 17 Déc 2009 - 0:59

Bon, d'accord, il avait peut-être réagit excessivement. Mais, bordel, il n'allait pas rester sans rien dire et rien faire alors qu'un ex de Mael débarquait et se mettait à lui faire des avances. En plus, ce n'est pas vraiment que Jale manquait de confiance en lui, simplement, au cours des derniers mois, il avait faillit perdre Mael à plusieurs reprises. C'était sa plus grande peur, sa phobie. C'est lorsqu'il avait réalisé à quel point leurs vies tenaient parfois à un fil qu'il s'était décidé à la demander en mariage. Lui non plus, étant jeune, il ne voulait rien savoir du mariage. Alors quand Mael lui ''gronda'' par le micro de leur casque, il ne pu s'empêcher de baisser les yeux et de jouer avec sa veste de cuir, comme un petit enfant prit en flagrant délit.

- Excuse moi Mael...Je sais pas ce qui m'arrive. Mais je ne lui fait pas confiance. J'ai de l'expérience en la matière, crois-moi! Je sais comment rendre un autre homme jaloux. Je sais comment cruser une fille qui est déjà prise. Et c'est exactement ce qu'il a fait. J'ai pas assez de self-control pour le voir s'amener et gosser MA blonde. Enfin...Lui dit-il alors qu'ils roulaient vers Québec. Arrivé là-bas, ils se promenèrent un peu dans les rues, entrant dans les boutiques et achetant quelques petites babioles. Quand le souper arriva, ils allèrent au resto de sushi sur la rue St-Jean. À Québec, c'est là où on fait les meilleurs sushis. Aussitôt arrivé, Mael sauta sur la carte du menu et commanda tout pleins de petits morceaux. Lui aussi passa commande, plus que pas asser, au pire, ils n'auraient qu'à en rapporter. Mael brisa alors le silence qui s'alourdissait, parlant de leur futur mariage. Il ne pu s'empêcher de grimacer quand elle mentionna que l'événement aurait pu se dérouler en Irlande.

- Hum...C'est à cause de moi si on ne se marie pas en Irlande. Vois-tu, j'ai peur des avions...Lâcha Jale, regardant Jason droit dans les yeux. Il n'en avait presque plus honte, LOL. Il se tourna vers Mael, amusé de savoir qu'elle non plus ne voulait pas se marier quand elle était plus jeune.

- Moi aussi, je ne voulais rien savoir du mariage. En fait, je ne voulais rien savoir de passer ma vie avec la même fille. Trop ennuyeux et pas assez de défis. C'est ce que je pensais avant. Avant que je rencontre Mael et que l'on traverse des épreuves ensemble. Pour moi, on est déjà marié. Enfin, je veux dire que je considère Mael comme ma femme. Le papier ne sera qu'une formalité, mais une formalité qui nous fait plaisir à tous les deux. Il serra la main à Mael sous la table, lui adressant un clin d'oeil coquin. Cependant, quand Jason aborda le sujet des enfants, Jale se crispa, il jeta un rapide coup d'oeil à son petit bout de femme...Et, voulant lui éviter à tout prix de souffrir et de raconter n'importe quelle connerie qui la ferait culpabiliser, il se lanca, prenant tout le ''problème'' sur lui...

- Bien vois-tu, pour les enfants, on peut bien se demander à quoi il ressembleront que ca ne changera rien. Jusqu'à maintenant, je suis stérile. Les médecins et les spécialistes n'ont rien trouvé. Dans le temps, ca ne me dérangeait pas trop, maintenant bien on essaie de régler le problème...On verra bien.Dit le grand blond, soutenant le regard de Jason sans honte. La serveuse arriva entre temps avec leur commande.

- Oh! et puis, les blonds, c'est les plus beaux. Ajouta t-il en rigolant son fameux sourire au coin des lèvres. Il se prit un sushi avant de répondre à la question que lui posa Jason.

- Je suis en gros, mécanicien pour une firme technologique. Je n'en parle pas trop parce que j'ai du signer des closes de confidentialité. Bref, je ne suis pas resté assis sur les banc d'école bien longtemps. Et toi, qu'Est ce que tu fais dans la vie. Qu'est-ce qui t'a amené à vouloir retrouver Amael? [/i]Demanda le blond, enfournant un nouveau sushi.[i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason
Ancien amoureux d'Amael
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 12/03/2009

Feuille de personnage
Âge:: 28 ans
Conjoint: Célibataire...pour l'instant
Profession: Cascadeur...et reconquérir Amael

MessageSujet: Re: La maison de Mael et Jale   Sam 19 Déc 2009 - 2:52

Ils discutèrent du mariage de Jale et Mael quand Jale déclara avoir peur de prendre l'avion. Il dit cela sans gêne, ce qui surprit Jason. Il ne croyait pas qu'un gars comme Jale pourrait un jour admettre avoir peur de quelque chose. Voilà un point qui jouait en la faveur de l'ex. Ils continuèrent en parlant que quelques membres de la famille de Mael viendrait. Dans la tête de Jason, tournait en boucle la phrase que Jale avait mentionner concernant sa peur des avions. Comment pourrait-il tourner cela en son avantage? On verrait bien, l'occasion se présenterait bien assez tôt.
Ils parlèrent ensuite du mariage. Donc, les deux se voyaient déjà comme mari et femme. Et bien, ils ne perdaient pas de temps. Mais la plus grande surprise il l'eut quand le copain de Mael déclara qu'il était stérile. Il faillit tomber en bas de sa chaise. Non mais, il n'avait vraiment aucune honte ce gars-là! Les sushis arrivèrent et ils commencèrent à manger.


- Donc, si je comprends bien, tu te contentes de voyager en voiture, donc Amériques et je sais que Mael adore voyager donc tu l'empêches de le faire...right? Et, tu ne peux pas avoir d'enfants, ce qui fait que tu es aussi utile qu'un brake à bras dans un canot... Wow!

Il mangea quelques bouchées de plus. Jale en rajouta en disant que les blonds étaient les plus beaux, ce à quoi Jason haussa un sourcil. Il l'écouta dire qu'il était mécanicien bla bla bla. Et finalement Jale sembla décider de faire preuve de bonne volonté et lui posa des questions.

- Je suis cascadeur pour des productions cinématographiques. Ces jours-ci je suis en vacances, le film sur lequel je travaillais vient de terminer les jours de tournage et ils en sont au montage donc, jusqu'au prochain contrat je me repose. Habituellement les contrats sont quand même rapprochés.

Il prit une autre bouchée.

- Ben... Mael a été une personne vraiment très chère pour moi et je ne voyais pas pourquoi tous les liens avaient été coupés.

Dans le fin fond de son esprit, une voix lui disait qu'il disait pas toute la vérité.

*Oui et???*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amael
Administratrice-Fondatrice-Agent
avatar

Nombre de messages : 278
Age : 36
Localisation : Dans mon nouvel appart! :D
Date d'inscription : 12/10/2008

Feuille de personnage
Âge:: 25 ans
Conjoint: Jalinouchet
Profession: Conservatrice au musée

MessageSujet: Re: La maison de Mael et Jale   Sam 19 Déc 2009 - 3:26

Mael avait parti le sujet du mariage et ne pensait pas que les deux autres hommes embarqueraient autant. Jason en rajouta disant qu'il savait la passion que la jeune femme envers son pays d'origine. Elle faillit tomber en bas de sa chaise quand Jale avoua avoir peur de l'avion. Il avait failli mourir en lui annonçant à elle et il l'avouait sans honte à un autre gars qu'il était effrayé de ces engins. Elle tourna la tête vers son homme mais ce dernier regardait Jason, le défiant du regard. Puis il se tourna vers elle, amusé de savoir qu'elle ne voulait pas se marier. De son côté, elle elle le savait que Jale ne voulait rien savoir. De toute façon il ne voulait rien savoir d'une relation à long terme avant.

- Bon, vous voyez que je suis extraordinaire? Je prends le célibataire le plus endurci du Canada et je le transforme en merveilleux petit époux.

Elle éclata de rire. Puis ils se relancèrent sur le sujet enfant. Mael baissa les yeux, décidant de ne pas se mêler de cette discussion. Elle roula et déroula sa napkin espérant que le sujet passerait mais Jale fit quelque chose qui la fit que l'aimer plus. Il prit tout le blâme sur lui. Elle le regarda, la bouche entrouverte. Il venait de mettre le pied sur le terrain le plus dangereux pour un homme, celui de sa virilité. Elle était certaine que Jason n'avait pas manqué ce détail. Mais pourquoi avait-il fait cela? Mael était certaine que le sujet du "pas pouvoir avoir de bébés" aurait mieux passé pour elle que pour Jale. Ce sujet fut clos par la serveuse venant porter les plats. Avant d'engloutir un sushi Mael prit le menton de Jale entre ses petites mains et lui tourna le visage pour l'embrasser. Elle lui souffla un "je t'aime" et décida de manger ses sushis. Jale décrivit son métier et Jason aussi. Mael tiqua sur la raison que Jason donna pour l'avoir recherché. Elle ne dit rien et pensa aussitôt que c'était l'un des plus longs moments dans sa vie où elle n'avait rien dit. Ils finirent de prendre leur repas et vint le temps de retourner à Montréal avant que la fraicheur de la nuit ne tombe et que la noirceur totale vienne envahir le Québec. Encore une fois, Jason s'essaya.

- Est-ce que Mael peut monter avec moi ce coup-là?

Mael s'abstint de répondre. Elle observa la réaction de Jale.

_________________


Ceux qui vivent dans la crainte, meurent victimes de leurs propres terreurs. -R.M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jale
Directeur des transports-Base de Montréal
avatar

Nombre de messages : 95
Age : 33
Localisation : Dans les bras de Mael
Date d'inscription : 12/10/2008

Feuille de personnage
Âge:: 29 ans
Conjoint: SA Mael, on touche pas pis on regarde pas!
Profession: Directeur des transports-Base de Montréal

MessageSujet: Re: La maison de Mael et Jale   Mar 22 Déc 2009 - 3:28

Bon, voilà qu'il remettait cela. Jason voulait le narguer, peut-être même le faire sortir de ses gonds. Le problème c'est que si Jale en sortait, il le ''tséqulerait'' comme du monde. Et s'il fessait ca, Mael lui péterait surement un cable. Donc pour le moment, il devait se tenir tranquille. Quand l'autre l'accusa de brimer Mael, il se contenta de hausser les épaules, son sourire baveux aux lèvres.

- Bah, des deux brakes à bras inutile ici, elle en a choisit un. Et c'est quand même pas toi! Je vois pas pourquoi je m'en ferais. Puis, avant d'affirmer des choses comme ca pour te penser plus intelligent, essaie d'avoir de vrai infos. Je m'explique : je n'empêche pas Mael de voyager, elle le fait autant qu'elle le veut. Et puis, je prends l'avion. C'est pas parce que l'on a peur de quelques choses qu'on n'est pas capable de l'affronter. J'ai proposé à Amael de nous marier en Irlande, elle a refusée et je sais qu'elle n'a pas refusé pour me faire plaisir ou pour m'épargner, parce que Mael n'est pas comme ca! Jale se tut. Il venait de vider sa banque de mots pour la semaine entière. Mais il voulait être certain que Jason comprenait bien qui il était, soit : Jale Kensington, pas un homme stupide au point de se laisser avoir comme un débutant. Et aussi comme un homme amoureux, d'un vrai amour.

Les sushis arrivèrent et la discutions continua. Mael lui souffla un je t'aime et il sut que ses efforts étaient appréciés. Il retournèrent aux motos après le souper et Jason lui posa une questions. Jale regarda Mael et soupira.


- Mael prendra la décision, après tout, c'est une grande fille. Il se retourna et mis son casque, attachant sa lanière les doigts tremblant. Mael ne pu les voir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amael
Administratrice-Fondatrice-Agent
avatar

Nombre de messages : 278
Age : 36
Localisation : Dans mon nouvel appart! :D
Date d'inscription : 12/10/2008

Feuille de personnage
Âge:: 25 ans
Conjoint: Jalinouchet
Profession: Conservatrice au musée

MessageSujet: Re: La maison de Mael et Jale   Mer 23 Déc 2009 - 3:46

*Note à moi-même, ne plus mélanger ancienne vie et nouvelle vie. Ce n'est vraiment pas bon!*

Le souper se termina quand même sur une note pas trop mal, les deux hommes ayant réussi à garder leur calme. Mael était contente, elle crut enfin que Jale avait compris le message, qu'il abadonnerait la jalousie et que, même si elle parlait avec Jason et s'amusait avec lui, c'était toujours Jale qu'elle aimerait. Ils sortirent à l'extérieur. L'air était plus frais et elle remonta son cache-col avant de mettre son casque. Jason demanda si Mael pouvait monter avec lui. Prouvant sa bonne volonté, Jale déclara que Mael pouvait décider. Cette dernière, ne voyant pas les doigts de Jale trembler, sourit. La moto de Jason était vraiment différente de celle de Jale et elle mourrait d'envie de l'essayer. Donc, en toute bonne fois elle fit glisser sa main sur une fesse de Jale.

- Merci! Je vais monter avec Jason jusqu'à...disons Drummondville, ce qui est à mi-chemin. Et je ferai le reste du trajet avec toi, comme ça Jason n'aura pas à venir jusqu'à la maison et pourra retourner chez lui directement. Disons à la station service à la sortie de l'embranchement, ça te convient? À tout de suite mon amour!

Comme il avait son casque sur la tête et elle aussi, elle ne put pas l'embrasser. Elle pinça légèrement la fesse de son amoureux avant d'aller s'installer derrière Jason. Comme elle faisait un geste à Jale, ce dernier démarra et partit sans les regarder ni les attendre. Mael plissa les yeux et fit signe à Jason d'y aller. Elle fit le trajet contre Jason, se disant qu'il n'avait pas changé depuis toutes ces années. Son corps était encore dur et musclé. Mais même contre dix Jason, elle n'aurait pas échangé son Jale. Ils arrivèrent finalement à la station-service mentionnée par Amael. Jale n'y était pas. Il savait exactement de laquelle Mael parlait puisqu'ils s'arrêtaient toujours à la même. Il était parti avant eux donc il aurait déjà du y être. Elle l'attendit quelques minutes et essaya de le rejoindre par cellulaire. Il ne répondit pas et le système de communication des casques ne l'atteignait pas non plus, donc il était trop loin. Mael commençait à bouillir intérieurement.

* Tout ce beau numéro là pourquoi? Je pensais qu'il avait compris, grosse tête dure!*

- Jason, je crois que tu devras me ramener à la maison, Jale a du se tromper de station-service.

Elle n'allait toujours bien pas dire: "Jale est jaloux et possessif et pour me punir d'avoir décidé de monter avec toi, même si il m'a donné le choix, il a décidé de me laisser planter là, au beau milieu de nulle part, et d'agir en bébé plutôt que de régler les problèmes une bonne fois pour toute. " Elle remonta derrière Jason et ils filèrent jusqu'à la maison de Mael. Arrivés là, Amael descendit de moto et remercia Jason. Elle ne l'invita pas à rentrer et ce dernier dut comprendre qu'elle avait un problème à régler en privé avec son fiancé.
Elle remonta l'allée, détachant son casque et le gardant sous son bras. Les voitures étaient bien là mais aucune trace de Jale et de la moto. Elle entra dans la maison où tout était tranquille. Aucune trace de Jale et elle savait que Damien avait du aller chez un copain. Elle déposa son casque sur le comptoir de la cuisine et prit une profonde inspiration. Elle se tourna pour regarder à l'extérieur. Il faisait déjà sombre. Elle tenta de rejoindre Jale à nouveau mais n'obtint aucune réponse. Mais où pouvait-il bien être?
Quelques heures s'écroulèrent pendant laquelle Mael eut le temps de nourrir sa colère. Finalement, elle éteignit la télévision et monta au deuxième mettre son pyjama. Elle sortit une pile de draps et redescendit les mettre sur une marche d'escalier. Il n'était aucunement question que Jale ne dorme en haut ce soir-là, pas après l'avoir laissée en plan à une station-service à cause d'une jalousie mal placée! Qu'il dorme en bas, sur le divan, dans le garage ou à l'hôtel, elle n'en avait absolument rien à foutre! Elle remonta à l'étage en claquant du talon et s'enferma dans sa chambre.


- Attends Jale Antony Kensington. Si tu penses m'avoir déjà vu fâché, tu vas faire un estie de saut! Si tu penses que tu peux me niaiser comme ça!

Elle entra sous les couvertures dans l'espoir de s'endormir mais elle ne savait que trop bien qu'elle fulminerait tant qu'elle n'entendrait pas Jale arriver.

_________________


Ceux qui vivent dans la crainte, meurent victimes de leurs propres terreurs. -R.M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jale
Directeur des transports-Base de Montréal
avatar

Nombre de messages : 95
Age : 33
Localisation : Dans les bras de Mael
Date d'inscription : 12/10/2008

Feuille de personnage
Âge:: 29 ans
Conjoint: SA Mael, on touche pas pis on regarde pas!
Profession: Directeur des transports-Base de Montréal

MessageSujet: Re: La maison de Mael et Jale   Jeu 24 Déc 2009 - 13:15

(HJ: MDRRRRRRRRRRRRRR!!!!! OMG, ca s'en vient cette chicane là! TU VAS L'AVOIR TA CHICANE MILIE! hyyyyyyyhaaa! Je crois que je vais faire en sorte qu'il revienne saoul....LOL, question que Mael soit encore plus en criss....Gniak gniak gniak. )

(HJ de Mael: Il est aussi ben de pas prendre sa moto si il est soul! Sinon, il meurt dra là!)

(HJ du 16-04-2010 : Je le commence...XD)

Jale quitta le centre ville de Québec la machoire serré. Il ne pouvait pas s'en empêcher. Il fulminait. Juste d'avoir vue Mael s'assoir à l'arrière de cet hypocrite là lui avait soulevé le coeur. Comment ne pouvait-elle pas voir clair dans son jeu. s'était si flagrant, comme le nez au milieu de la figure. Jale était jaloux de nature, mais il avait confiance en Mael, en son jugement. il ne comprenait pas. Il continua sur l'autoroute à une grande vitesse et...il se fit arrêter par la police. Résultat de son air bête, un ticket et quelques points en moins sur son permis. Cela n'arrangea pas son humeur. Pour tenter de se ''relaxer'' un peu, et surtout pour ne pas refaire d'excès de vitesse, il prit la route de campagne. Le grand blond avait pleins d'idées dans la tête si bien qu'il en oublia complètement la station service. C'est environs 45 minutes plus tard qu'il se rendit compte de son erreur et qu'il revient sur ses pas. Arrivé sur place, il réalisa malheureusement que son petit bout de femme n'était plus là. Il n'avait pas eu l'intention de les distancer dès le départ, seulement il était tellement enragé que ca s'était fait tout seul. Ajouter la contravention à ca et le fait qu'il ai loupé leur rendez-vous et vous aviez un Jale V.R.A.I.M.EN.T. en rogne. Il remonta en selle et fila le plus rapidement possible jusqu'à la maison. Quand il y arriva, il trouva celle-ci les lumières éteintes, les portes barrées. Il prit une grande inspirations, et entra. Il revérouilla la porte derrière lui. Il déposa son manteau sur un crochet, se déchaussa et essaya de monter les marche. Remarque, je dis bien essaya de monter les marches. Il buta sur un tas de truc mou et déboula les cinq marches déjà montées.

- Fuck! Qu'éssé ca? Dit-il avec un accent style ''beauce''. Il se massa le genoux qui lui fessait mal et ses lentes neurones masculines comprirent le message symbolique des couvertures. À savoir, qu'il devait dormir sur le divan.

- Ahhhhhhhhhh....Tabar....C'est pas vrai! Continuant à grogner il se jeta sur le divan sans un installer les couvertures au préalable. Humeur....massacrante au menu.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amael
Administratrice-Fondatrice-Agent
avatar

Nombre de messages : 278
Age : 36
Localisation : Dans mon nouvel appart! :D
Date d'inscription : 12/10/2008

Feuille de personnage
Âge:: 25 ans
Conjoint: Jalinouchet
Profession: Conservatrice au musée

MessageSujet: Re: La maison de Mael et Jale   Jeu 18 Mar 2010 - 6:30

Amael était couchée et ne dormait pas quand Jale revint. Elle l'entendit se barrer les pieds dans les draps et débouler l'escalier. Elle l'entendit jurer.

* Kin toé! Sinbon calvasse!*

Elle se demanda si c'était une bonne idée d'aller lui parler maintenant, alors qu'elle était encore fâchée et que lui, devait l'être aussi après avoir constater les draps dans l'escalier. Et depuis quand se privait-elle de faire savoir ses pensées? Elle repoussa la couverture et sortit du lit seulement vêtu de sa camisole blanche et de ses boxer noirs. De toute façon, tant qu'elle n'aurait pas vidé sa pensée elle tournerait en rond. Elle alluma la lumière de l'escalier et descendit vers le divan. Elle aperçut Jale, affalé sur le divan sans couverture. Elle se planta debout devant lui.

- Alors, tu t'es bien vengé? Ça t'as fait du bien? demanda-t-elle tout bas, la voix grave.

Son ton était dur et plein de sarcasme. Son visage était fermé et elle ne laissait entrevoir aucune émotion.

- Que tu partes insulté c'était pas assez, fallait ensuite que tu me fasses passer pour une idiote en me laissant poirauter à la station-service. Jason a été assez gentil pour me conduire ici!

Elle fit un pas vers l'arrière.

- Je n'ai vraiment pas aimé ton attitude d'enfant gâté pourri jaloux! Vieillis un peu Jale! Jason est mon ami depuis plus longtemps que je ne te connais toi!

Elle inspira. Plus elle parlait et plus elle savait sa voix devenir aigue et plus sa voix montait dans les aigus, plus elle montait les échelons dans l'échelle de la colère.

- T'AVAIS PAS LE DROIT DE ME BOUDER! T'AVAIS PAS LE DROIT DE ME LAISSER LÀ SANS MÊME M'APPELER! JE SUIS QUOI MOI?

Elle aurait continué ainsi mais Damien entra.

- Qu'est-ce qui se passe? On t'entend de dehors! lança-t-il, la reluquant de la tête aux pieds.

Mael se retourna brusquement.

- TOI, PERSONNE NE T'A DEMANDÉ L'HEURE DONC ARRÊTE DE NOUS LA DONNER! DESCENDS DANS TA CHAMBRE ET LAISSE LES GRANDES PERSONNES DISCUTER! QUAND ON VOUDRA TON AVIS, ON TE LE DEMANDERA!

Damien agrandit les yeux et se dirigea vers l'escalier pour descendre. Amael regretta de s'en être pris à Damien. Pauvre gosse, ce n'était pas sa faute si Jale s'était conduit comme un adolescent en pleine crise. Elle reporta son attention sur son homme.

- Veux-tu le lit? Si tu décides de dormir dans le lit, je vais dormir sur le divan. Sinon, je prends le lit. Je n'ai aucune envie de dormir avec quelqu'un qui agit comme si je lui appartenais et que je ne pouvais pas voir d'autres gens. J'avais une vie avant toi Jale! Et je continuerai d'en avoir une, de voir qui je veux que ça te plaise ou non. J'ai toujours dit que la jalousie était un manque de confiance en soi et envers l'autre. Si tu ne me fais pas confiance, je ne vois pas à quoi ça servirait de continuer.

Elle se tourna pour monter mais un sursaut de colère passa.

- BORDEL, PENSES-TU QUE JE SERAIS ASSEZ STUPIDE POUR TE TROMPER AVEC JASON? COMPRENDS-TU C'EST QUOI ÊTRE CRISSÉ LÀ AU MILIEU DE NULLE PART PAR LA PERSONNE QUI EST SUPPOSÉE T'AIMER LE PLUS AU MONDE? ÇA AURAIT ÉTÉ QUOI D'AVERTIR QUE TU SERAIS EN RETARD? (HJ: je suppose que, à ce moment-là, Jale a déjà raconté à Mael pourquoi il était en retard...sinon, je modifierai le post) LES CELLULAIRES EXISTENT, ON A DES MICROS DANS NOS CASQUES ET EN PLUS, ON A NOS MONTRES! RENTRE ÇA DANS TA TÊTE DE COCHON JALE KENSINGTON, JE NE SUIS PAS TON PÈRE! JE NE TE T'ABANDONNERAI PAS SANS RAISON MOI! JE NE SUIS PAS UNE FILLETTE DU SECONDAIRE QUI T'A LAISSÉ TOMBÉ ALORS QUE TU ÉTAIS AMOUREUX D'ELLE NON PLUS! CALISSE!

Puis, plus pour elle-même:

- Je ne sais pas ce qui me retient d'aller dormir chez De... Vas-tu être jaloux de De aussi? Ou de Samuel peut-être? Ben quoi, ça se pourrait! À qui peux-tu faire confiance si tu ne peux même pas me faire confiance à moi? Peut-être que Samuel est mon amant et qu'il sort avec De seulement pour couverture, pour qu'on puisse se voir sans soulever les soupçons. Qui soupçonnerait le chum de ma meilleure amie quand on est juste tous les deux? Tout le monde se dit que c'est normal, on est proche de De. Et si on profitait de cette excuse? Et Nicholas? Et parlant d'ex, j'ai pris un café avec Adalric l'autre jour, il est revenu en ville. Vas-tu me pêter une crise pour ça aussi? Et Jailson? Le nouvel agent? On a fait une mission ensemble, il m'a tenu dans ses bras quand je suis retombée du plafond!

Elle s'arrêta. Elle sentait qu'elle avait passé les limites. Trop tard pour regretter ses paroles. Au moins, Jale le savait maintenant qu'elle avait du mal à tolérer la jalousie. Elle soupira.

- Je vais dormir. Bonne nuit Jale.

Elle lui tourna le dos et monta les escaliers jusqu'à la chambre. Elle referma la porte, éteignit la lumière et s'étendit dans son lit, tournant une mèche de cheveux.

_________________


Ceux qui vivent dans la crainte, meurent victimes de leurs propres terreurs. -R.M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jale
Directeur des transports-Base de Montréal
avatar

Nombre de messages : 95
Age : 33
Localisation : Dans les bras de Mael
Date d'inscription : 12/10/2008

Feuille de personnage
Âge:: 29 ans
Conjoint: SA Mael, on touche pas pis on regarde pas!
Profession: Directeur des transports-Base de Montréal

MessageSujet: Re: La maison de Mael et Jale   Dim 11 Avr 2010 - 5:18

Cela ne faisait pas deux minutes qu'il venait de se coucher que la lumiere des escaliers s ouvrit en grand et les pas de Mael résonnerent dans ce meme escalier. Il se redressa en l entendant approcher du divan. Cependant, quand il voulu parler, il n en eu pas le temps. La petite femme en devant de lui venait d éclatter et quand on dit éclatter, c est pas du bonbon! Il s assied quand meme, se disant que tant qu a recevoir un blast de merde, autan le recevoir assis et qu en plus, il tomberait de moins haut. Il ne se sentait pas fiere de lui, il savait qu il avait agit comme un gamin un peu plus tot dans la journée, mais il s était bien repris en faisant la conversation durant le souper et en lui laissant le choix d avec qui embarquer. Il avait encore gaffé en partant sans les attendre mais quand il avait voulu revenir sur ses pas, il s était fait coincer par la police, etc.

Mael le regardait froidement, probablement encore plus froidement que la premiere fois qu il l avait accosté dans le gym de la base. Il serra la machoire, inspira lentement par le nez. Il ne voulait pas perdre ses moyens et embarquer dans la danse. Il ne voulait pas gueuler aprés Mael, elle ne le méritait pas. Il ne permettrait a personne de gueuler apres d ailleur. Il était pret a endurer le tout sans broncher, mais lorsque Damien entra et que Mael se mit a lui gueuler dessus, il n apprécia pas. Le jeune partit au sous-sol sans rien rajouter. Jale s assied sur le bord du divan et croisa les doigts pour ne pas serrer les poings. Il s éclaircie la voix.


- Mael? Il se reprit, sa gorge était enroué. Il reprit un peu plus fort, mais sans hausser le ton. La colere l avait quitté, les engueulade, il n en voulait pas avec Mael. En plus, la possibilité que leur couple batte de l aile le raisonna. Il savait quand ne pas pousser le bouchon trop loin.

- Mael, s il te plait, calme toi. Tu peux me traiter de tout ce que tu veux, tu peux me donner tous les défaults de la terre, mais s il te plait, calme toi. C est pas en gueulant que l on reglera quoi que ce soit. Je sais que je t ai fait chier aujourd hui. C est vrai je suis jaloux, je ne l ai jamais caché par contre.

Il poussa un soupir, leva la tete vers le plafond comme s il cherchait ses mots, il les cherchait vraiment. Il ne voulait pas jeter de l huile sur le feu.

- S il te plait, ne va pas te coucher tout de suite, Mael. Je serai pas capable de dormir et, je pense que toi non plus, mais si tu veux pas me parler tout de suite, je vais comprendre. Mais, ne va pas coucher chez De. Tu es chez toi ici, dors dans ton lit.Il se passa la main dans la figure, releva les yeux pour la regarder.

- Arrete, s il te plait. Arrete! Je ne suis pas jaloux de De, ni de Sam. Voyons, je suis pas jaloux de Sam. Merde, vient pas me dire que si tu as vue que MOI, j étais jaloux, que tu n as pas vue que LUI faisait tout pour me faire chier. Il voulait me faire chier, me faire sortir de mes gonds. Il te matait comme c est pas possible. Batars, tu es pas une piece de viande! Tu sais, Mael, j ai déja été comme lui, il se disait qu un meuble, ca se tasse. C est pas vrai qu alors que je rencontre la femme de ma vie et que tout va bien que je vais laisser un mec d/barquer de nul par m arracher tout mon bonheur. J ai mal agit, Amael, c est vrai. Je m excuse. Tu n es pas obligé des les accepter, mais au moins, pense a ce que je viens de te dire. Pense aussi aux raisons qui font que je ne soit pas revenu tout de suite au point de rendez-vous. (HJ: je prend en compte qu il lui a raconté pour le tiquet de police et la route secondaire, lol).

Il soupira encore et se leva alors que Mael regagnait les escaliers.

- Je vais aller voir Damien pour savoir comment il va.Dit-il s apporchant des escaliers du sous-sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amael
Administratrice-Fondatrice-Agent
avatar

Nombre de messages : 278
Age : 36
Localisation : Dans mon nouvel appart! :D
Date d'inscription : 12/10/2008

Feuille de personnage
Âge:: 25 ans
Conjoint: Jalinouchet
Profession: Conservatrice au musée

MessageSujet: Re: La maison de Mael et Jale   Dim 3 Oct 2010 - 5:24

Mael regarda son amoureux. Il lui dit de ne pas aller se coucher qu’il ne dormirait pas et elle non plus. Elle le savait mais elle n’avait pas envie de rester avec lui.

- J’ai vu qu’il te cherchait. Mais tu aurais du savoir que ces petites batailles futiles de pouvoir étaient inutiles. Jason c’est mon passé. Rien d’autre. Comme tu le dis, il voulait te faire sortir de tes gonds et il a réussi…même si tu me dis que tu as été arrêté par la police. Lui, ça, il ne le sait pas donc il a réussi. Dans le fond, tu lui as accordé la victoire. Tu dis que tu as déjà été comme lui, que tu te disais qu’un meuble ça se tasse… as-tu pensé que peut-être que je ne voulais pas qu’il soit tassé mon meuble? Tu n’as pas eu confiance en moi. Tu as cru que si Jason réussissait à te faire chier, je partirais avec. Quoi que tu en dises, certains meubles ne se tassent pas, tu as déjà du t’en rendre compte dans ta vie passée. Dit-moi Jale…qui a le plus à craindre? Toi? Je te rappelle qu’avant toi, je n’ai eu que un ou deux copains et que le plus clair de mon temps, je le passais dans une bibliothèque. Ou bien c’est moi qui a le plus à craindre? Avant moi, tu passais d’une aventure à l’autre, sans vraiment te soucier si tu brisais des couples et sans vraiment t’attacher. Si je te fais confiance, tu pourrais faire la même chose avec moi. Et je sais que tu vas dire que tu as confiance en moi mais tes gestes me disent le contraire et je pense que c’est ce qui est le plus dur à digérer…plus dur que d’être restée à la station-service.

Elle lui souhaita bonne nuit et monta. Elle resta étendue sur le dos, pensant à ce qui s’était dit ce soir. Elle avait été dure avec Jale, elle le savait. Et Damien n’avait pas mérité qu’elle crie après. Les heures passèrent et vers 7 ou 8 heures, elle descendit au sous-sol. Elle ne regarda pas vers le salon pour voir Jale. Elle se dirigea vers la chambre de Damien et frappa à la porte.

- Damien? Damien je peux entrer?

Elle poussa la porte et alla voir le jeune homme. Il la regardait, une trace d’oreiller sur la joue. Mael lui sourit.

- Je suis désolé de t’avoir crié dessus. C’était pas contre toi que j’en avais.

Elle déposa un baiser sur la tête de l’ado. Elle s’assit près de lui et ils regardèrent les dessins animés du matin, à savoir Martin Mystère (dessin animé préféré de Mael) et l’Avatar. Puis elle remonta se faire à déjeuner. Elle se servit un verre de jus d’orange et cassa un œuf dans un poêlon. Puis elle le mit sur sa toast et alla s’asseoir sur le fauteuil dans le salon et alluma la télé. Les dessins animés continuaient et même si ce n’était pas ses préférés, elle les écouta. La télé jouant, elle n’était pas obligé d’adresser la parole à quiconque. Elle se savait ridicule de bouder ainsi mais elle n’avait pas envie de jouer à l’adulte. Pour une fois, elle voulait être celle qui devait être raisonnée et pas celle qui raisonnait les autres. Elle voulait être l’enfant et non pas l’adulte. Elle voulait se faire réconforter et consoler et non pas forcer d’avaler le tout en serrant les dents. Elle avait l’impression que depuis le début de sa vie, elle devait jouer la responsable : avec sa famille elle devait être l’enfant calme, la grande sœur, à l’école elle devait être l’enfant sage et intelligente, à l’université elle devait être celle qui excellait, à sa job elle devait être l’agente parfaite, réfléchi alors que De pouvait se permettre d’être ce qu’elle voulait, on lui pardonnait d’être si irréfléchie, si spontanée! Si Mael tentait de quoi de spontanée, on lui reprochait son manque de jugement. Dans son couple, elle devait être celle qui analysait et réfléchissait alors que Jale pouvait se permettre de se laisser aller à ses instincts de jalousie et d’enfantillage. Donc aujourd’hui, c’était assez!
Elle se recroquevilla dans son fauteuil, ramenant ses genoux et tirant la couverture sur elle. Elle laissa tomber son assiette par terre et mit son verre sur la table basse. De la marde pour le dîner, le frigo était plein et le garde-manger aussi. Les garçons se serviront. Et tant qu’à faire, ils prépareront le repas. Elle se servirait dans ce qu’ils auraient fait. Et ils feront la vaisselle aussi tant qu’à y être. À moins d’une urgence urgente, elle ne bougerait pas de ce fauteuil sauf pour les besoins essentiels : toilette, nourriture et peut-être si le feu prenait.


_________________


Ceux qui vivent dans la crainte, meurent victimes de leurs propres terreurs. -R.M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jale
Directeur des transports-Base de Montréal
avatar

Nombre de messages : 95
Age : 33
Localisation : Dans les bras de Mael
Date d'inscription : 12/10/2008

Feuille de personnage
Âge:: 29 ans
Conjoint: SA Mael, on touche pas pis on regarde pas!
Profession: Directeur des transports-Base de Montréal

MessageSujet: Re: La maison de Mael et Jale   Dim 21 Nov 2010 - 19:51

Jale n'en revenait pas, jamais il n'avait vu Maël dans cet état. Il le méritait, il le savait. Aussi, il décida de coucher dans la deuxième chambre au sous-sol à côté de celle de Damien, mais avant il alla parler avec son frère. Il s'excusa pour ce à quoi il avait assisté, mais surtout, il s'excusa pour la façon dont il s'était fait parler. Il le questionna sur sa soirée au boulot et ils parlèrent pendant presqu'une heure avant qu'il se retire dans la petite chambre beige. Jamais il ne s'était sentit aussi mal, aussi coupable, bref, il ne dormit pas de la nuit, sommeillant et fessant la pitourne. Il vit les heures passer sur le réveil matin posé sur la petite commode et quand il afficha 6h il se leva. Il prit une douche dans la salle de bain du sous-sol et alla ensuite dans son garage. Il gossa après Roxanne, il devait faire son changement d'huile et la laver après la longue balade qu'ils avaient fait la veille. Curieusement, il ne prit pas soins de sa moto comme il avait l'habitude de le faire. Il songea même à prendre une masse et à se défouler un peu sur sa harley question de faire sortir la pression. C'est vers 10h30 qu'il rentra dans la maison, son estomac criait famine. Ce fut la télé qu'il l'accueillit, elle jouait un peu fort par rapport à l'ordinaire, mais il n'en fit pas de cas. De la cuisine, on pouvait voir le salon et il vit Mael, assise sur le canapé, une assiette par terre à côté d'elle et son verre de jus d'orange sur la table basse. Il aimerait tellement pouvoir aller la serrer dans ses bras, l'embrasser, lui souhaiter un bon matin comme il fessait toujours. En plus, s'était la fin de semaine et aucun d'eux n'avait rien de prévu, ils devaient passer du temps ensemble, ils devaient aller magasiner avec Damien des vêtements avec Damien qui poussait comme de la mauvaise herbe et ils devaient aller souper avec De et Sam. Le grand blond avait le coeur lourd, pas une seule fois Maël ne là regardé. Il poussa un soupir et entreprit de se faire à diner, il sorti tout pour faire une salade au poulet. Damien monta alors à ce moment là et comme si de rien n'était discuta avec Mael...Il demanda à Jale ce qu'il y avait pour le diner et ce dernier lui envia son ''innocence''. Il s'éclaircit la voie avant de lui répondre.

- Je fais une salade avec du poulet rôtie...Il y aura aussi des bruchettas. Tu en veux? Il s'éclaircit encore la gorge et demanda d'une voie mal assurée à Maël si elle voulait diner avec eux...

- Hum, hum....Tu en veux Amaël? Il n'osa pas croiser son regard, elle pouvait avoir des yeux qui tue et il se sentait tellement minable à propos de la veille qu'il ne pouvait pas la regarder en face. Encore cette chère culpabilité qui le taraudait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amael
Administratrice-Fondatrice-Agent
avatar

Nombre de messages : 278
Age : 36
Localisation : Dans mon nouvel appart! :D
Date d'inscription : 12/10/2008

Feuille de personnage
Âge:: 25 ans
Conjoint: Jalinouchet
Profession: Conservatrice au musée

MessageSujet: Re: La maison de Mael et Jale   Dim 6 Mar 2011 - 17:23

Mael entendit Jale qui brassait dans le sous-sol et qui sortit dehors. Puis, quand il revint, il s'activa dans la cuisine. Damien monta et vint s'installer près de Mael. Elle lui sourit et discuta quelque peu avec lui jusqu'à ce qu'il demande à Jale ce qu'il y avait pour diner. Jale lui énonça le menu et proposa à Mael de venir manger avec eux. Devait-elle piler sur son orgueil et aller manger avec eux? Jale avait-il compris? Elle ne le savait pas. Elle se contenta de hausser les épaules. Jale ne l'avait probablement pas vue mais Damien ferait le message. Quand tout fut prêt, l'adolescent alla rejoindre son grand frère. Amael se leva et alla se servir une assiette. Elle s'installa à table, toujours en silence et mangea.

- Damien, tu as une idée de ce que ça te prend comme vêtements? demanda-t-elle, brisant ainsi le silence.

Le jeune homme lui répondit. Mael continua en lui nommant quelques boutiques. Elle ne voulait pas dépasser un certain montant.

- Quelle voiture est-ce qu'on prend? demanda-t-elle, s'adresssant toujours à Damien.

Quand le repas fut terminé elle rinça son assiette, la mit dans le lave-vaisselle et monta à sa chambre où elle se jeta sur son lit. Elle trouvait difficile d'ignorer Jale. Elle était à peu près sûre qu'il avait compris la leçon mais marcher sur son orgueil lui faisait horreur. Elle ferma les yeux. Et Sam et De qui les attendraient pour souper probablement. Elle s'étira et se releva pour chercher des vêtements dans ses tiroirs.

_________________


Ceux qui vivent dans la crainte, meurent victimes de leurs propres terreurs. -R.M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jale
Directeur des transports-Base de Montréal
avatar

Nombre de messages : 95
Age : 33
Localisation : Dans les bras de Mael
Date d'inscription : 12/10/2008

Feuille de personnage
Âge:: 29 ans
Conjoint: SA Mael, on touche pas pis on regarde pas!
Profession: Directeur des transports-Base de Montréal

MessageSujet: Re: La maison de Mael et Jale   Dim 6 Mar 2011 - 17:41

Le diner l'occupa plus que d'habitude, il garda les yeux bien fixés sur ce qu'il fessait, mais comme il n'était pas très bon dans la cuisine, il réussit malgré tout à se couper au pouce. Il sacra et se mit le pouce sous l'eau. Il nettoya ce qu'il avait souillé et se remit à la tâche. Jale ne vit pas Maël hausser les épaules, mais il poussa un soupir de soulagement quand il la vit se servir une assiette. Elle ne le regarda pas, mais juste qu'elle soit à table avec eux lui fit plaisir. Comme il avait agit en véritable connard, il se comptait déjà chanceux qu'elle mange avec eux. Durant le repas, il garda silence. Maël et Damien discutèrent de boutiques de vêtements. Tout le monde aida à ranger les choses et Maël monta en haut. Le grand blond la suivit dans l'escalier pour aller se brosser les dents dans leurs salle de bain à l'étage. Quand il ressorti de la pièce, il vit Maël qui se cherchait des vêtements dans ses tiroirs. Il s'éclaircit la gorge, il voulait lui parler, mais il ne savait pas trop quoi dire...Mais il devait lui parler, il ne pouvait pas supporter son silence. Au diable son orgueil!

- Amaël? Dit-il doucement...Il avala convulsivement, sa pomme d'adam faisant des vas et vient nerveux.

- Je voulais encore m'excuser pour ma conduite d'hier. Je sais que ca ne changera rien, mais je veux que tu le sache. Je me sens minable. Dit-il d'une voie encore plus douce.

Tout en trainant les pieds, il se dirigea vers la porte de la chambre pour redescendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amael
Administratrice-Fondatrice-Agent
avatar

Nombre de messages : 278
Age : 36
Localisation : Dans mon nouvel appart! :D
Date d'inscription : 12/10/2008

Feuille de personnage
Âge:: 25 ans
Conjoint: Jalinouchet
Profession: Conservatrice au musée

MessageSujet: Re: La maison de Mael et Jale   Dim 6 Mar 2011 - 19:03

Jale vint la rejoindre dans la chambre. Il s'excusa encore une fois pour sa conduite. Mael, toujours de dos à lui, déposa les jeans et le t-shirt sur son lit. Quand elle se tourna, Jale quittait la pièce la mine basse. Elle passa par-dessus le lit presqu'en un bond, faisant rebondir les oreillers et se jeta sur son dos. Elle l'escalada presque comme un enfant escalade un adulte pour faire du cheval. Elle entoura son cou de ses bras et entoura sa taille de ses jambes. Elle appuya son visage contre celui de son amoureux, lui donnant un baiser au passage.

- Ne refais plus jamais un truc de ce genre! Plus jamais! Je ne veux plus que tu sois jaloux de personne!

Elle changea de côté pour se retrouver dans ses bras, face à lui. Elle ne souriait pas, comme pour démontrer qu'elle était sérieuse.

- Jason ne veut plus rien dire pour moi. Je l'ai laissé pour aller dans l'ouest à Alert Bay. Crois-tu que je pourrais te laisser pour partir où que ce soit? J'abandonnerais l'ANGE avant de te laisser. Rentre ça dans ta tête de mule!

Elle plaqua un baiser sur les lèvres de son homme et sauta hors de ses bras. Elle entreprit de retraverser le lit pour aller s'habiller.

_________________


Ceux qui vivent dans la crainte, meurent victimes de leurs propres terreurs. -R.M.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jale
Directeur des transports-Base de Montréal
avatar

Nombre de messages : 95
Age : 33
Localisation : Dans les bras de Mael
Date d'inscription : 12/10/2008

Feuille de personnage
Âge:: 29 ans
Conjoint: SA Mael, on touche pas pis on regarde pas!
Profession: Directeur des transports-Base de Montréal

MessageSujet: Re: La maison de Mael et Jale   Dim 6 Mar 2011 - 20:45

Le grand blond n'eut pas le temps de s'approcher de la porte qu'il se fit sauter sur le dos. Il sentit les bras et les jambes de Maël l'encercler, elle posa sa joue contre la sienne pour un baiser. Il lâcha un gros soupir. Il aimait tellement la sentir contre lui. Par l'enfer, ce qu'il l'aimait!

Elle lui dit de ne plus jamais refaire ca. Il grogna un peu. Voire s'il allait refaire ca! Pas question de risquer de la perdre encore une fois à cause de son criss de caractère et de sa jalousie.


- J'ai compris, Maël! Je ne recommencerais pas. Ne me laisse pas, Maël. Je vais être une loque si ca arrivait.

Elle fit le tour de lui, encore accroché à lui. Pour l'aider à se soutenir, il placa ses grandes mains sous ses fesses. Elle était sérieuse, ca tombait bien parce que lui aussi. Ce qu'elle lui dit lui serra le coeur et le rassura. Il laissa remonter un de ses bras à sa taille pour la serrer contre lui. Il s'accrochait à elle, savourant de l'avoir dans ses bras.

- Ouin.....bien un chance que tu es là pour me ramène sur terre, ma belle. Parce que sans toi ce serait pire, j'aurais encore la grosse tête....Tu t'imagine? Grosse tête ET tête de mûle. Avec le temps je devrais finir par être sortable. Dit-il en grimaçant.

Elle se laissa alors tomber sur le lit, mais il n'était pas près à ce qu'elle quitte ses bras, pas encore. Razz Il lui attrapa une cheville et tira dessus, la ramenant vers lui.

- Heyyyyyyy!!! Pas trop vite, beauté! Je veux encore des bisous. Dit-il en la rejoignant sur le lit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La maison de Mael et Jale   

Revenir en haut Aller en bas
 
La maison de Mael et Jale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Maison de Nara
» Maison de Riiko
» La maison de Evans Paul vandalisee par les siens
» Maison de retraite
» Cherchons une bonne "maison" pour un bouc nain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A.N.G.E :: Habitations :: Maison à Amael, Jale et Damien-
Sauter vers: